in

Rocket Lab reprendra ses missions en août après l’échec du lancement

Dans son annonce, Rocket Lab a déclaré qu’il était en mesure de collecter les données dont il avait besoin, car le véhicule était indemne et pouvait continuer à envoyer des informations à son équipe au sol. Il a également expliqué qu’il n’avait pas été en mesure de détecter le problème avant le vol, car la connexion électrique était restée sécurisée tout au long des tests. Cependant, il sait maintenant que le problème peut être évité grâce à des tests supplémentaires. Le fondateur et PDG de Rocket Lab, Peter Beck, a déclaré dans un communiqué:

«Le problème s’est produit dans des circonstances incroyablement spécifiques et uniques, provoquant une défaillance de la connexion d’une manière que nous ne détecterions pas avec des tests standard. Notre équipe a maintenant répliqué de manière fiable le problème lors des tests et a identifié qu’il pouvait être atténué par des tests et des procédures supplémentaires. »

Le prochain lancement d’Electron n’a pas encore de date exacte, mais il décollera du Launch Complex 1 de Rocket Lab en Nouvelle-Zélande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.