in

Facebook bloque les alliés du président brésilien après une décision du tribunal

Facebook a hâte de lutter contre la désinformation sur sa plate-forme, mais il craint que le Brésil n’ait pu aller trop loin. BBC News rapporte que Facebook a bloqué les comptes d’une douzaine d’alliés du président brésilien Jair Bolsonaro après que la Cour suprême du pays a ordonné leur blocage dans le monde entier en mai. Le groupe, qui comprend le magnat des affaires Luciano Hang et le chef du parti politique Roberto Jefferson, a été accusé d’avoir diffusé de fausses informations sur les juges.

Le réseau social a également payé une amende de 1,92 million de reais (environ 368 000 dollars) pour avoir initialement refusé d’obéir à l’ordonnance, et encouru des amendes supplémentaires de 100 000 reais (un peu plus de 19 000 dollars) par jour. Dans un communiqué, il a déclaré qu’il s’était opposé car l’ordonnance portait atteinte à la liberté d’expression et était en conflit avec «les lois et les juridictions du monde entier». Facebook n’a cédé qu’après qu’un employé au Brésil a été confronté à la «menace de responsabilité pénale», selon le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.