in

Sega Mega Drive Super Medley (MD, 2005) Critique musicale du jeu vidéo

Musique du matinMorning Music Réglez votre cadran sur Morning Music tous les jours de la semaine pour écouter et discuter de la bonne musique de jeu avec d’autres lève-tôt.

Bienvenue dans Morning Music, le nouveau lieu de rencontre quotidien de Kotaku pour les amateurs de jeux vidéo et les sons cool qu’ils produisent. Aujourd’hui, nous regardons un album de medleys énergiques Sega Genesis / Mega Drive qui ont frappé il y a 15 ans, presque jour pour jour.

Il se trouve que je possède un exemplaire de Sega Mega Drive Super Medley (YT / VGMdb) car il était à la fois neuf et en vente lors d’un voyage en 2005 pour couvrir le Tokyo Game Show. À l’époque, j’avais moins d’obstacles aux achats et j’achetais souvent des choses si elles avaient des couvertures prometteuses et semblaient concerner des choses que j’aimais. Dans ce cas, la pochette promettait clairement de nouveaux remix de Mega Drive combinés en medleys. Cela vaut 1365 yens, ai-je probablement raisonné.

À seulement trois pistes, cela aurait été 455 yens par piste. Plus les taxes bien sûr.

Je suis moins cher aujourd’hui.

Heureusement, ce sont 24 minutes de musique assez décentes sur un très joli disque. Et si vous jetez un coup d’œil au générique, vous remarquerez que les arrangeurs sont deux maîtres de la musique de jeux vidéo du début du siècle.

Écoutons.

Comme le note le wiki Sega Retro, l’album a remixé la musique de ces 24 (pour la plupart) jeux classiques Mega Drive / Genesis:

Soldat extraterrestre, OutRun, Space Harrier II, Bare Knuckle, Crying, Monster World III, Ristar l’étoile filante, Super Fantasy Zone, Pulseman, The Super Shinobi, Ecco the Dolphin, Gunstar Heroes, Vermilion, Golden Axe II, Shining and the Darkness , Shining Force, Landstalker, Phantasy Star III, Phantasy Star II, Battle Golfer Yui, Shikinjou, Ninja Burai Densetsu, Rent-a-Hero et Monster World IV.

Intéressant manque de Sonic, hein? C’est bien, mec a déjà assez d’explosions. Cette sélection va de 1988 à 1995, à peu près toute la durée de vie du système. Bien que cela remonte si loin, car de manière contre-intuitive, certaines des bandes sonores les plus cool de Mega Drive sont sorties au cours des deux ou trois premières années du système. (Mais ce sujet nous mettrait rapidement dans les mauvaises herbes, alors déposons-le pour l’instant.)

J’en connais environ les deux tiers. Juste pour le plaisir, mon top trois …

Épée de traqueur des terres de Vermilion😰😰😰

Eh bien, peut-être pas. Un top 5 pourrait être faisable mais Phantasy Star II, Revenge of Shinobi, Streets of Rage, Gunstar, Ristar … Il y a un embarras de la richesse audio à travers ces 24 jeux.

Nos arrangeurs sont Takayuki Aihara de SuperSweep (crédits) sur les deux premiers morceaux et Hideaki Kobayashi de Sega (crédits) sur le dernier, qui ont travaillé sur des chefs-d’œuvre de la musique de jeu comme Street Fighter EX (!) Et Phantasy Star Online (!!). Il n’est donc pas étonnant que ces morceaux soient de grands hommages aux airs classiques.

Cela dit, j’ai l’impression que leur attrait est limité en raison du fait qu’ils sont des medleys. En tant que fan de plusieurs de ces jeux Mega Drive, j’entendrai un morceau de Ristar ou quelque chose comme ça et je penserai comme, « wow, c’est une excellente interprétation! » Mais à peine a-t-il commencé, il passe à un segment d’un autre jeu, ce qui peut aussi être génial, mais sera de même de courte durée. Les plaisirs ici sont réels mais éphémères.

Soyez gentil si nous pouvions, comme, choisir une dizaine de morceaux remixés dans les medleys et les entendre retravailler en morceaux complets. Mais c’est toujours agréable de les entendre même dans un format aussi abrégé. Cela me fait chaud au cœur de me rappeler qu’il y a d’autres personnes dans ce monde déchu qui partagent mon amour des pistes aléatoires d’un jeu de près de 31 ans comme Revenge of Shinobi.

Feel-old fun corner: La sortie de cet album en 2005 est à peu près aussi éloignée de la sortie américaine de Sega Genesis que de notre présent, l’année de la peste 2020.

…Merde.

C’est une fin pour la musique du matin d’aujourd’hui, et je vous verrai tôt demain. Tenez-moi compagnie, et peut-être vous plaindre de l’âge que vous ressentez maintenant, dans les commentaires ci-dessous.

La fonctionnalité de bien-être au coucher de Google n’est plus une exclusivité Pixel

Les dirigeants libanais ont mis en garde contre les explosifs quelques semaines avant l’explosion de Beyrouth