in

Kanye West veut faire une version chrétienne de TikTok appelée «  Jesus Tok  »

La tourmente politique de TikTok ne s’arrête pas avec le président Trump.

Lundi, le rappeur devenu politicien (un peu), Kanye West, a tweeté son idée d’un partenariat potentiel avec TikTok. Comme Moïse et le buisson ardent, Kanye prétend avoir été frappé par une «vision» de créer une version chrétienne de l’application.

« UNE VISION M’EST VRAIMENT VENUE … JESUS ​​TOK », a tweeté Kanye. « J’AI REGARDÉ TIK TOK AVEC MA FILLE ET EN TANT QUE PÈRE CHRÉTIEN, J’AI ÉTÉ PERTURBÉ PAR BEAUCOUP DE CONTENU MAIS J’AI ADORÉ COMPLÈTEMENT LA TECHNOLOGIE »

Kanye déclare vouloir s’associer à TikTok pour créer une « version surveillée chrétienne » de l’application qui « se sent en sécurité » pour les jeunes enfants.

Les gens avaient leurs opinions sur l’idée de « Jesus Tok » de Kanye. Et Twitter était dessus.

La proposition de Kanye intervient alors que l’entreprise traverse une période de transition. Ce week-end, il a été décidé que TikTok avait maintenant 90 jours pour quitter le pays au lieu de 45. L’application va également de l’avant avec son procès contre l’administration Trump, affirmant que l’interdiction est inconstitutionnelle.

Le timing de l’idée de Kanye est apparemment commode car TikTok vient de négocier un accord avec UnitedMasters. Selon le New York Times, ce nouveau partenariat permettra aux artistes de l’application de distribuer leurs chansons directement depuis TikTok vers des services de streaming. Cela permettra à Kanye de conserver 90% des revenus générés par ce partenariat hypothétique, car il entretient une relation bien documentée avec le fondateur d’UnitedMasters, Steve Stoute.

Comment Van Halen a donné vie à un hamburger dans ‘Better Off Dead’

Le dernier film de la trilogie Fate / Stay Night fait ses débuts au premier rang du box-office japonais – News