in

Les problèmes d’Ian Gillan avec Deep Purple Classic ‘Child in Time’

Le bassiste de Deep Purple, Roger Glover, a expliqué pourquoi le groupe ne joue plus en live le morceau classique «Child in Time». Et si l’une des raisons peut être évidente, une autre l’est moins.

Remarqué pour sa section vocale extrêmement élevée par le chanteur Ian Gillan, le morceau de près de 10 minutes est sorti en 1970 mais a cessé d’être un incontournable de leurs sets live vers 1995. Ils ont interprété la chanson pour la dernière fois en 2002.

Lorsqu’on lui a demandé si Gillan avait des problèmes avec la chanson, Glover a répondu à Noise 11: «Eh bien, oui. … Il a dessiné une ligne dans le sable: « Je ne vais plus chanter cette chanson. » Et c’était une décision personnelle. Et nous devons respecter cela parce qu’il est notre chanteur, et nous le respectons.

Glover a noté que le groupe « a écrit cette chanson quand nous avions 24 ans, et quand vous avez 24 ans, vous pouvez faire les choses très différemment de ce que vous pouvez quand vous avez 74 ans.… Et comme Ian vieillissait, il a essayé de le faire, mais nous ne voulions pas tricher et avoir la meilleure harmonie jouée par un échantillonneur ou une guitare ou quelque chose comme ça.

Vous pouvez regarder l’interview ci-dessous.

Glover a offert une autre raison liée à «la politique dans le groupe à l’époque» liée à la relation difficile de Gillan avec l’ancien guitariste Ritchie Blackmore.

«Ian Gillan, un soir, n’a pas pu continuer, et il a dit: ‘J’ai un rhume. Je ne peux pas faire «Child in Time» ce soir », se souvient le bassiste.« Et Ritchie a continué et a commencé à jouer les accords d’ouverture. Bien sûr, le public est devenu fou et Ian a été obligé de le faire. C’est donc devenu un peu une cause célèbre.

Finalement, Gillan a rappelé, «il a dit, ‘C’est ça. Je ne chante plus jamais cette chanson. Et ce n’est pas qu’il n’en soit pas fier, c’est juste qu’il ne veut pas le chanter.

Pourtant, Glover a convenu que ce serait une «erreur» de laisser trop de morceaux classiques en dehors des concerts de Seep Purple. «L’une des questions préférées que l’on me pose est: N’êtes-vous pas fatigué de jouer à« Smoke on the Water »? La réponse est non – c’est une bonne chanson à jouer, elle suscite une grande réaction. On peut jouer avec ça dans la structure de la chanson pour qu’elle soit fraîche. Je joue une partie de basse différente chaque soir.

ONE PIECE 940: colère, rire et tristesse accompagnent l’exécution dans la nouvelle bande-annonce

Manga Plus et Viz Media publient tous les deux Phantom Seer Manga en anglais – Actualités