Accueil International Charlie Hebdo rediffuse les caricatures du prophète Mohammed pour marquer le procès...

Charlie Hebdo rediffuse les caricatures du prophète Mohammed pour marquer le procès pour attentat terroriste

Le magazine satirique français Charlie Hebdo réédite des caricatures du prophète islamique Mohammed, qui ont déclenché une vague de colère dans le monde musulman, pour marquer le début du procès des complices présumés de l’attaque militante contre lui de 2015.

Points clés:

Douze personnes ont été tuées lorsque des hommes armés ont pris d’assaut les bureaux parisiens de Charlie Hebdo en 2015 Pour les musulmans, toute représentation du prophète est blasphématoire En 2007, un tribunal français a rejeté les accusations selon lesquelles la publication incitait à la haine contre les musulmans

Lors de leur première publication, les caricatures ont déclenché une vague de colère dans le monde musulman. Pour les musulmans, toute représentation du prophète est blasphématoire.

« Nous ne nous coucherons jamais. Nous n’abandonnerons jamais », a écrit le rédacteur en chef Laurent « Riss » Sourisseau dans un article pour accompagner la couverture qui sera publiée mercredi.

L’éditorial a déclaré que les dessins « appartiennent à l’histoire et que l’histoire ne peut être réécrite ni effacée ».

Charlie Hebdo a tweeté mardi un aperçu de la couverture avant, qui présente 12 dessins animés de Mohammed.

Parmi les dessins animés, dont la plupart ont été publiés pour la première fois par un journal danois en 2005, puis par Charlie Hebdo un an plus tard, figure celui de Mohammed portant un turban en forme de bombe avec une mèche allumée en saillie.

Le titre français lit « Tout ça pour ça » qui signifie « Tout ça pour ça ».

Deux enfants sont assis à côté de fleurs et de bougies dans la rueDeux enfants sont assis à côté de fleurs et de bougies dans la rueSuite à l’attaque, des fleurs, des dessins et des messages de soutien ont été laissés dans les rues autour du bureau de Charlie Hebdo (ABC News: Barbara Miller)

Douze personnes, dont certains des dessinateurs les plus connus du magazine, ont été tuées lorsque Said et Cherif Kouachi ont pris d’assaut les bureaux parisiens de Charlie Hebdo et ont aspergé le bâtiment de coups de feu automatiques.

Les frères Kouachi et un troisième homme armé islamiste, qui a tué cinq personnes dans les 48 heures qui ont suivi le massacre de Charlie Hebdo, ont été abattus par la police dans différentes impasses, mais 14 de leurs complices présumés sont jugés mercredi.

La décision de republier les caricatures est saluée par certains comme un geste de défi en faveur de la liberté d’expression.

Mais d’autres peuvent y voir une provocation renouvelée par un magazine qui a longtemps courtisé la controverse avec ses attaques satiriques contre la religion.

Mardi (heure locale), le président français Emmanuel Macron a déclaré que ce n’était pas à lui de porter un jugement sur la décision de republier les caricatures, affirmant que la France jouissait de la liberté d’expression.

« Ce n’est jamais à un président de la République de porter un jugement sur le choix éditorial d’un journaliste ou d’une salle de rédaction, jamais. Parce que nous avons la liberté de la presse », a déclaré M. Macron.

M. Macron, s’exprimant lors d’une visite au Liban, a déclaré qu’il incombait aux citoyens français de faire preuve de courtoisie et de respect les uns envers les autres, et d’éviter un « dialogue de haine ».

Manifestations à Islamabad contre Charlie HebdoManifestations à Islamabad contre Charlie HebdoLors de leur première publication, les caricatures ont déclenché une vague de colère dans le monde musulman (.: Faisal Mahmood)

Après la publication en 2006 des caricatures, les djihadistes en ligne ont averti que l’hebdomadaire paierait pour ses moqueries.

« La liberté de caricature et la liberté de ne pas les aimer sont consacrées et rien ne justifie la violence », a écrit le Conseil français du culte musulman sur Twitter en réponse.

Les musulmans ont précédemment déclaré que la caricature du turban qualifiait tous les musulmans de terroristes, tout comme une caricature de Charlie Hebdo montrant le prophète réagissant aux militants islamistes en disant: « Il est difficile d’être aimé par des idiots. »

En 2007, un tribunal français a rejeté les accusations de groupes islamiques selon lesquelles la publication incitait à la haine contre les musulmans.

ABC / fils

  • vhbw Li-Ion Batterie 10400mAh (36.3V) pour ebike vélo électrique Prophete Women
    Electricité Alimentation Batterie et chargeur Chargeur de batterie VHBW, Batterie compatible de remplacement pour votre e-Bike, vélo électrique. Pour nos batteries pour vélos électriques nous utilisons des cellules de qualité de marque Samsung. Idéale comme seconde batterie. Vous pouvez
  • Charlie Crane Drap Housse Kumi Papuche Milk - 45 x 68 cm
    Achetez Drap Housse Kumi Papuche Milk - 45 x 68 cm (KUMI PAPUCHE MILK) de la marque Charlie Crane avec L'Armoire de Bébé, la boutique puériculture des futures mamans branchées et leurs bébés tendances.
  • Charlie Crane Coussins de Chaise Haute Tibu - Diamond B&W
    Achetez Coussins de Chaise Haute Tibu - Diamond B&W (TIBU-DIAMOND-B&W) de la marque Charlie Crane avec L'Armoire de Bébé, la boutique puériculture des futures mamans branchées et leurs bébés tendances.
  • Charlie Crane Drap Housse Nuages - 70 x 90 cm
    Achetez Drap Housse Nuages - 70 x 90 cm (MUKA-PAPUCHE-90) de la marque Charlie Crane avec L'Armoire de Bébé, la boutique puériculture des futures mamans branchées et leurs bébés tendances.
  • Charlie Crane Protège Matelas Kumi - 45 x 68 cm
    Achetez Protège Matelas Kumi - 45 x 68 cm (KUMI COVER) de la marque Charlie Crane avec L'Armoire de Bébé, la boutique puériculture des futures mamans branchées et leurs bébés tendances.
  • Charlie Crane Drap Housse Nuages - 70 x 150 cm
    Achetez Drap Housse Nuages - 70 x 150 cm (MUKA-PAPUCHE-150) de la marque Charlie Crane avec L'Armoire de Bébé, la boutique puériculture des futures mamans branchées et leurs bébés tendances.