in

Frankie Banali a passé 10 ans dans la douleur, dit sa femme

L’épouse du défunt batteur de Quiet Riot, Frankie Banali, lui a rendu hommage et a révélé qu’il avait passé 10 ans dans la douleur avant de mourir d’un cancer le mois dernier.

On lui avait dit qu’il avait besoin d’une opération à l’épaule en 2010, mais il ne voulait pas mettre le groupe en attente, a expliqué Regina Banali dans un récent message sur Facebook. Elle a noté que la mort était «la seule chose qui aurait pu nous séparer» et l’a remercié pour «les 11 meilleures années et neuf jours de notre vie».

«J’ai traversé ma première semaine sans lui, et ça a été très difficile», écrit-elle. «Il est si difficile de le manquer. … Nous avons eu un grand amour et la meilleure vie ensemble. Quand il est tombé malade, j’ai adoré m’occuper de lui, quoi qu’il arrive. C’était un combattant acharné, mais le cancer était dur pour lui.

Elle a ajouté que « peu de gens savaient qu’il souffrait également d’un grave cas d’acouphènes après des années de jeu et de ne pas avoir protégé ses oreilles. Il souffrait également d’une coiffe des rotateurs déchirée sur l’épaule droite qui avait besoin d’une intervention chirurgicale en 2010. … il a ramené le groupe et ne voulait pas prendre un an de congé pour se remettre de la chirurgie, il a joué à travers, et avec le temps, il est allé bien au-delà des options chirurgicales.

«Les médecins ne pouvaient pas comprendre comment il pouvait encore jouer. Il ne voulait pas que les gens le sachent, mais il en souffrait beaucoup. C’est un soulagement de savoir qu’au moins il ne souffre plus ni de maladie.

Regina a décrit Frankie comme «la personne la plus incroyable que j’aie jamais rencontrée.» «Vous ne pourriez pas ne pas l’aimer si vous étiez en sa présence et sous son charme», dit-elle. « Il aimait tellement fort. Son amour pour moi était suffisant pour me durer toute une vie. Chaque pas en avant, chaque jour que je vis, j’aurai son amour avec moi. »

Ajoutant que son rôle dans la vie a changé, elle a conclu: « Maintenant et pour le reste de ma vie, mon but est d’être un gardien de son héritage, de l’œuvre de sa vie et de prendre soin de sa fille et des personnes et des choses qu’il aimait et tenir à. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.