in

Ian Mitchell, bassiste des Bay City Rollers, mort à 62 ans

Ian Mitchell, l’ancien bassiste de Bay City Rollers, est décédé à l’âge de 62 ans.

La nouvelle a été confirmée dans un message publié sur la page Facebook officielle du groupe.

«Nous sommes profondément attristés par la nouvelle de la mort d’Ian Mitchell», lit-on en partie dans le message. «Nos pensées et nos prières vont à sa femme, Wendy, à leur famille et à leurs amis. Repose en paix, Ian.

Aucune cause de décès n’a été donnée.

Mitchell a rejoint les Bay City Rollers en 1976, en remplacement du bassiste fondateur Alan Longmuir. À ce stade, le groupe écossais s’était déjà imposé comme une sensation d’idole adolescente, en tête des charts avec des succès comme « Remember (Sha-La-La-La) », « Bye Bye Baby » et « Saturday Night ».

Mitchell contribuera à la Dedication LP du groupe en 1976. La version américaine présentait l’interprétation par Bay City Rollers de «I Only Want to Be With You» de Dusty Springfield, qui a culminé à la 12e place du Billboard Hot 100.

Le mandat du bassiste dans le groupe fut de courte durée. Mitchell, qui n’avait que 17 ans lorsqu’il a rejoint les Bay City Rollers, a démissionné après avoir passé seulement sept mois avec le groupe.

Le rocker d’origine irlandaise a ensuite formé le groupe Rosetta Stone. Même si le groupe a obtenu des apparitions à la télévision au Royaume-Uni et a connu des tournées réussies au Japon et en Thaïlande, il n’a pas réussi à développer une base de fans solide. Rosetta Stone a sorti son premier album, Rock Pictures, en 1978. Mitchell quittera le groupe l’année suivante.

Dans un hommage sur sa page Facebook, le guitariste de Bay City Rollers, Stuart « Woody » Wood, a rendu hommage à son ancien membre du groupe.

«Très triste et triste nouvelle concernant Ian Mitchell», a-t-il écrit. «Nous aimerions envoyer notre amour et nos condoléances à Wendy et à toute la famille et aux amis d’Ian… vous êtes dans nos cœurs. J’ai beaucoup de bons souvenirs de Ian non seulement à l’époque de la BCR, mais aussi lorsque nous avons joué ensemble dans les années 80 avec les Passengers… des gars formidables et des jours formidables! Vous manquerez cruellement Ian.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.