in

Ace Frehley confus par les gens qui l’appellent une influence

L’ancien guitariste de Kiss Ace Frehley dit qu’il trouve cela «déroutant» quand d’autres musiciens le citent comme une influence. Il se souvient également de ses doutes alors qu’il se préparait à reprendre le classique des Beatles «I’m Down», sorti la semaine dernière.

Le morceau comprend le travail de guitare de John 5 et met en scène la paire qui se négocie vers la fin. «J’ai rencontré John 5 quand Kiss répétait pour la tournée des retrouvailles», raconte Frehley à UCR. «Il est venu au studio de répétition et je l’ai rencontré là-bas. Depuis, nous sommes des amis proches. Il a joué sur plusieurs de mes albums. et il fait toujours un excellent travail. Il est vraiment très rapide en studio. Habituellement, la plupart de ses solos sont en première ou en deuxième prise.

Frehley note que John 5 « peut jouer toutes sortes de musique, [like] pays – il peut faire des doigts et des trucs. Je n’ai jamais vraiment compris ça. Mais je pense que je fais ce que je fais du bien, soi-disant, étant donné que tant de guitaristes me citent comme la raison pour laquelle ils jouent de la guitare. Ne jamais prendre de cours de guitare, c’est un peu déroutant pour moi quand j’y pense, comment j’ai réussi celui-là.

Un fan des Beatles depuis qu’il a entendu pour la première fois «I Want to Hold Your Hand», Frehley dit que «I’m Down» était un autre favori, mais il doutait de la façon de l’aborder au début. «Je n’étais pas sûr de pouvoir chanter une chanson de Paul McCartney, mais d’une manière ou d’une autre, je l’ai réussi», explique-t-il.

«Ce qui me frappe en particulier à propos de celui-là, c’est que c’est l’un des grands chanteurs rock ‘n’ roll de Paul McCartney. C’est juste une de ces chansons sur lesquelles il déchire généralement sa voix. Ces dernières années, lorsqu’il était en tournée, «Helter Skelter» en est un autre avec lequel il fait ça. C’est vraiment impressionnant de voir un gars bien dans ses 70 ans qui ne fait que le déchiqueter sur des chansons comme ça. Je pense que c’est ce qui est assez amusant dans une chanson comme ‘I’m Down’: vous pouvez simplement y aller et être aussi rock’n’roll que vous le souhaitez.

Regardez la vidéo ‘I’m Down’ d’Ace Frehley

Maintenant que son nouvel album de chansons de couverture, Origins, Vol. 2, est prêt à sortir le 18 septembre, Frehley se tourne vers l’écriture de nouvelles musiques ainsi que la construction d’un studio dans sa nouvelle maison dans le New Jersey. «Les disques d’Origins sont très amusants, mais les chansons sont écrites par d’autres personnes», note-t-il. «Lorsque vous écrivez vos propres chansons, il est plus gratifiant que les gens les apprécient.»

Pourtant, Frehley dit qu’il « jamais [has] un plan – je viens d’écrire. Je m’assois ici et je vois où ça va. Il n’y a pas de concept, ni de rime ni de raison. Je commence juste à écrire des chansons qui me viennent à l’esprit et je les développe en disque studio.

« Je ne crois pas qu’il faut forcer les choses. Je pense que les choses devraient se produire naturellement. Pour moi, la chose la plus importante quand j’enregistre est d’avoir de la spontanéité et d’y aller. Si vous ne l’. pas en deux ou trois prises, faites une pause et revenez-y plus tard. Si vous essayez de faire quelque chose trop souvent, encore et encore, cela perd cette spontanéité. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.