in

Ce qu’il y a dans la boîte: les fins de torsion les plus choquantes de tous les temps

Ah, la torsion se termine.

Il n’y a rien de tel que de regarder un film, de penser que vous avez tout compris, mais de vous faire retirer le tapis de dessous dans les derniers instants avec une révélation que rien n’a été tout à fait ce qu’il semblait. Pas de loin.

Ce fut le cas lorsque Seven, le thriller psychologique du réalisateur David Fincher, est arrivé en salles il y a 25 ans le 22 septembre 1995. Le film a suivi les détectives David Mills (Brad Pitt) et William Somerset (Morgan FREEMAN) alors qu’ils traquaient un tueur qui s’inspirait de chacun des sept péchés capitaux alors qu’il exécutait sa série de meurtres odieux, laissant derrière lui un tableau sur chaque scène de crime plus dépravé que le précédent.

Au moment où les deux sont capables de retrouver leur John Doe (joué par Kevin Spacey), le tueur n’a plus que deux péchés. Les détectives (ou le public) ignoraient peu de choses, il avait déjà mis en œuvre un plan qui garantissait presque leur achèvement. Quelques minutes après l’arrivée dans un champ éloigné avec Doe, une camionnette de livraison s’approche, remettant une boîte à Somerset.

Dedans? Le chef de la femme enceinte de Mills, Tracy (Gwyneth Paltrow), tué par Doe par envie de la vie de Mills. Et le dernier péché? Wrath, que Doe avait prédit avec précision que Mills effectuerait en son nom lors de la livraison de la boîte, transformant le flic en tueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.