in

Mark Chapman dit qu’il mérite la mort pour avoir tué John Lennon

Mark David Chapman, l’homme qui a abattu John Lennon en 1980 et est en prison depuis son arrestation, a déclaré qu’il méritait la peine de mort lors de sa dernière audience de libération conditionnelle.

Il a droit à une demande de libération tous les deux ans, bien qu’il ait été refusé à chaque fois. Dans la transcription de sa dernière audience, qui a eu lieu en août et vient d’être publiée, Chapman a présenté des excuses à la veuve de Lennon, Yoko Ono.

«Je veux juste répéter que je suis désolé pour mon crime», a-t-il déclaré à la commission des libérations conditionnelles du centre correctionnel de Wende à New York (via NME). «Je n’ai aucune excuse. C’était pour la gloire de soi. Je pense que c’est le pire crime qu’il puisse y avoir de faire quelque chose à quelqu’un qui est innocent.

Il a répété son aveu précédent qu’il avait tué Lennon uniquement à cause de sa renommée. « C’était une icône », a noté Chapman. « C’était quelqu’un qui parlait de choses dont nous pouvons maintenant parler et c’est génial. »

Décrivant le meurtre comme «un acte extrêmement égoïste», Chapman a déclaré: «Je suis désolé pour la douleur que j’ai causée à [Ono]. J’y pense tout le temps. … Lorsque vous complotez sciemment le meurtre de quelqu’un et que vous savez que c’est mal et que vous le faites pour vous-même, c’est une peine de mort, à mon avis. Certaines personnes ne sont pas d’accord avec moi, mais tout le monde a maintenant une seconde chance. Je ne mérite rien, rien. Si la loi et vous choisissez de me laisser ici pour le reste de ma vie, je n’ai aucun reproche à faire.

La peine de mort a été abolie à New York en 2007. La commission des libérations conditionnelles a rejeté l’appel de Chapman au motif qu’elle «serait incompatible avec le bien-être de la société». Il peut postuler à nouveau en 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.