Accueil Gaming Passer sous est un autre rogue dans un cadre infernal: le capitalisme...

Passer sous est un autre rogue dans un cadre infernal: le capitalisme tardif

Illustration de l'article intitulé iGoing Under / I Is Another Roguelike In A Hellish Setting: Late Stage Capitalism Image: Aggro Crab

Le capitalisme est nul. C’est un système économique brutal qui est à l’origine de la pauvreté, de la guerre, de la famine et des deux autres cavaliers de l’apocalypse. Un nouveau type de voyous Steam, Xbox, PS4 et Switch appelé Going Under prend tous les morceaux déshumanisants et déprimants de notre saveur actuelle du capitalisme de stade avancé, l’adoucit avec des couleurs vives et des blagues intelligentes, puis l’emballe dans un petit donjon addictif. robot sur lequel je suis heureux de passer des heures.

Avant d’énoncer toutes les raisons pour lesquelles vous devriez jouer à Going Under, laissez-moi vous dire que vous devriez le jouer uniquement sur la force du nom et du logo du développeur Aggro Crab. Je veux toujours jouer à n’importe quel jeu créé par des gens qui se présentent comme un crustacé en colère avec un couteau bowie.

Il protec, il attac, mais avec un peu d'Old Bay, il un snac Il protec, il attac, mais avec un peu d’Old Bay, il un snacCapture d’écran: Aggro Crab

Dans Going Under, vous incarnez Jackie, la dernière stagiaire en marketing de la start-up de substituts de repas à boissons gazeuses, Fizzle. Le premier jour, au lieu de faire le travail pour lequel elle a été embauchée, elle est envoyée par son patron au sous-sol du bâtiment pour éliminer des hordes de démons, de gobelins, de squelettes, etc. Alors que Jackie navigue dans un labyrinthe en constante évolution de sous-sols et de sous-sols, elle cherche des armes pour vaincre ses ennemis, transformant parfois des objets de bureau quotidiens comme des rames de papier et des corbeilles à papier en la seule chose qui la sépare de la catastrophe.

Jackie n’est pas seule dans ses épreuves. Elle a le soutien de ses mentors, qui offrent des avantages qui facilitent un peu la lutte contre les crypto-bros zombies et les succubes déguisées en patrons. Son téléphone regorge d’applications qui peuvent étourdir les ennemis ou invoquer un serviteur semblable à TaskRabbit. Elle peut déployer les substituts de repas phares de Fizzle comme des bombes qui choquent ou gèlent ses ennemis. Elle a même un mentor qui, lorsqu’il est équipé, augmente le montant d’argent gagné grâce aux monstres tués – une petite augmentation du coût de la vie qui la fait passer de 1 $ par monstre à 1,05 $.

G / O Media peut obtenir une commission

De petites blagues comme celle-là sont ce qui rend Going Under charmant malgré son sujet sombre. Les écrans de chargement affichent des expressions dénuées de sens telles que «mise à l’échelle» et «livraison des livrables» qui sont courantes dans les réunions qui auraient pu être un e-mail. Les personnages sont tous des caricatures savamment écrites de la culture millénaire; le PDG adepte du bootstrap qui n’a une entreprise que parce que ses parents lui ont donné des millions de dollars, le cadre intermédiaire qui ne travaille pas, l’assistante surmenée, sous-payée et queer qui devrait en fait diriger l’entreprise et puis il y a vous, la stagiaire surchargée de travail et rémunérée qui ne bénéficie d’aucune de l’expérience à laquelle elle s’est inscrite. Going Under fait de nombreuses blagues et références au sort actuel de la génération du millénaire – du manque de soins de santé, au pain grillé à l’avocat comme seul obstacle à l’accession à la propriété, à la dissonance cognitive qui accompagne la haine des mégacorporations qui finiront par posséder chaque partie de nos vies tout en voulant travailler pour eux en raison du coup de pouce que cela apportera à votre carrière. Bien que le jeu soit vraiment drôle, quand j’ai ri, c’était moins une émotion «c’est drôle» et plus une émotion «je ris pour ne pas pleurer».

Ce jeu est ce que si la Silicon Valley, mais le rend pastel. Ce jeu est que se passe-t-il si la Silicon Valley, mais le rend pastel. Capture d’écran: Aggro Crab

Le combat et la progression sont simples. Vous choisissez un avantage que vous avez gagné, un mentor qui offre des avantages uniques et un donjon et vous vous mettez au travail. Going Under suppose que vous avez suffisamment d’intuition pour comprendre ce qu’il vous demande de faire. Bien que j’apprécie le manque de prise en main du jeu et que je le trouve parfois gratifiant, cela peut être déroutant. Par exemple, on m’a donné une quête pour consommer un sandwich grillé. Les sandwichs sont souvent achetés dans les magasins de donjons ou déposés par les ennemis vaincus. Il n’y a pas de sandwiches grillés spéciaux mais il y a souvent des flammes nues dans le donjon. J’ai donc jeté un sandwich dans une flamme et j’ai été joyeusement récompensé par une quête terminée. Cependant, après avoir nettoyé plus tard le donjon sur le thème des travailleurs de la scène, j’ai été chargé de briser l’union de ce donjon. Je pensais que cela signifiait nettoyer à nouveau le donjon et peut-être faire face à une version différente ou améliorée du boss que j’avais déjà battu. Mais après une seconde compensation, aucune notification de quête n’apparut. Je n’ai toujours pas terminé cette quête et, jusqu’à présent, je n’ai trouvé aucun indice dans le jeu sur la façon dont je pourrais le faire.

Dans un autre cas, j’ai été chargé par la suite de «passer un rendez-vous réussi». Les dates sont des donjons où vous avez le choix de continuer sans bataille ou de glisser à droite avec un démon de votre choix pour progresser vers un combat. Le jeu n’explique pas ce qu’implique un «rendez-vous réussi», et je pensais que cela signifiait simplement se battre et battre une de ces salles de «rendez-vous». Après avoir terminé avec succès plusieurs salles de rendez-vous sans recevoir de notification de quête terminée, j’ai réalisé qu’une date «réussie» signifiait une date où j’ai pris un coup ou moins. Bien que j’aie fini par comprendre, il est frustrant d’essayer de taquiner le sens des quêtes sous-expliquées.

Comme tout rogue-lite, les donjons sont générés de manière procédurale et remplis de pièges, d’armes et de combats de boss. Les donjons sont également remplis de blagues et de références cachées dans les petits détails comme un tableau blanc ou une affiche. La bande son est également excellente.

Illustration de l'article intitulé iGoing Under / I Is Another Roguelike In A Hellish Setting: Late Stage Capitalism Capture d’écran: Aggro Crab

L’écriture amusante et amusante de Going Under se traduit par des moments de jeu intelligents. Certains des mentors de Jackie se soucient vraiment d’elle. Le scientifique en chef qui conçoit toutes les saveurs de Fizzle lui prépare un déjeuner, car elle n’a pas les moyens de manger. Ce déjeuner devient une arme qu’elle peut utiliser dans le donjon, où battre les ennemis libère de la nourriture que Jackie peut manger pour retrouver la santé. Il y a un chien de bureau (qui, je suis heureux d’annoncer que vous pouvez caresser!). Vous pouvez emmener le chien faire une promenade dans les donjons, bien que cela ralentisse votre vitesse de déplacement mais aboie lorsque vous manquez des objets. Les avantages que vous pouvez gagner sont amusants et variés. L’un de mes favoris – «Pickup Artist» – vous donne la chance de charmer un ennemi pour qu’il se batte pour vous sur un coup critique. Il transforme également votre apparence, vous donnant un chapeau fedora à porter. Ma version actuelle comporte un avantage qui me donne une chance de mettre le feu à des ennemis lorsque je me verrouille sur eux.

Protip: vous souhaitez verrouiller. Beaucoup.

Autre chose intéressante: ce jeu est délicieusement étrange. Autre chose intéressante: ce jeu est délicieusement étrange. Capture d’écran: Aggro Crab

Jouer à Going Under m’a fait comprendre que la vie ressemble beaucoup à un rogue. Nous travaillons tous les jours que nous pouvons (et même quand nous ne pouvons pas), parce que, si nous ne le faisons pas, nous ne sommes pas payés, nous ne mangeons pas et nous mourons. Tous les jours. Pour toujours. Tout comme Jackie qui va dans ces donjons tuant les mêmes démons de différentes manières chaque jour. Pour toujours. Jusqu’à ce qu’elle meure. Bien que je sois plus chanceux d’avoir un emploi rémunéré comme je le suis en ce moment, je comprends que ma vie sera que je fasse les mêmes choses jour après jour pour finalement garder mon chien et ma chair en vie. Ma mère avait l’habitude d’avoir un dicton qu’elle utilisait chaque fois que je lui disais qu’elle «devait» faire quelque chose: «Je n’ai rien à faire d’autre que rester noire, payer des impôts et mourir.» – un anglais vernaculaire afro-américain version de l’idiome populaire « rien ne peut être dit de certain, sauf la mort et les impôts. » C’est toute la vie – la mort et les impôts. Ou juste la mort si vous êtes l’actuel président américain.

  • Union Creative Ghost dans le complexe autonome Shell 02 Figurine moulée sous pression Tachikoma (version rouge) - Autres figurines et répliques
    Fnac.com : Union Creative Ghost dans le complexe autonome Shell 02 Figurine moulée sous pression Tachikoma (version rouge) - Autres figurines et répliques. Achat et vente de jouets, jeux de société, produits de puériculture. Découvrez les Univers Playmobil, Légo, FisherPrice, Vtech ainsi que les grandes
  • BELIANI Miroir mural classique avec un cadre noir - BELIANI
    Salle de bain, WC Accessoire de salle de bain Miroir de salle de bain Miroir simple de salle de bain BELIANI, Miroir mural classique avec un cadre noir Le miroir est un élément qui permet d'embellir et d'agrandir visuellement toute pièce dans notre appartement. Sans doute, aucun autre meuble ne peut
  • TOPDEAL Lit en bois de luxe moderne Lit simple composé d'un cadre de lit avec
    Mobilier d'intérieur Meuble de chambre Lit et matelas Lit TOPDEAL, Modern Luxe est entré sur le marché du meuble pour donner aux consommateurs l'idée que des meubles de qualité ne doivent pas toujours être chers. Inspiré par les influences que les meubles peuvent avoir dans la vie et à la maison Les
  • Urban Meuble - Bureau d'ordinateur de bureau avec un cadre en métal
    Mobilier d'intérieur Meuble de bureau Bureau URBAN MEUBLE, Bureau industriel urbain, style moderne et simple avec une sensation de chaleur, des étapes d'installation faciles, est le premier choix pour les jeunes urbains occupés Taille du bureau: 98 * 45 * 74,5 cm - MDF avec tube en métal noir, panier à
  • Urban Meuble - Bureau d'ordinateur de bureau avec un cadre en métal
    Mobilier d'intérieur Meuble de bureau Bureau URBAN MEUBLE, Bureau industriel urbain, style moderne et simple avec une sensation de chaleur, des étapes d'installation faciles, est le premier choix pour les jeunes urbains occupés Taille du bureau: 98 * 45 * 74,5 cm - MDF avec tube en métal blanc, panier à
  • Nielsen Bainbridge Cadre Appollo Nielsen, 50 x 70cm - passe-partout 40 x 50cm, Noir
    Des lignes pures, une mise en valeur essentielle le cadre en bois Appollo vous permettra de sublimer vos réalisations. Il offre un rapport qualité-prix remarquable. Cadre en bois FSC. Livré avec : 1 passe-partout blanc, fond en MDF.Tous les cadres sont équipés de tournettes rivetées et d?un verre minéral de 2