in

J’ai mon chardonnay d’urgence en train de refroidir dans le réfrigérateur pour le verrouillage 2.0

je

Il est difficile de compter vos bénédictions en ce moment, n’est-ce pas? Il était une fois une blague dans mon stand-up qui allait comme ça: «J’ai essayé de compter mes bénédictions mais je n’en suis arrivé qu’à deux et les deux étaient de la vodka».

En fait, je ne bois plus de vodka, ayant découvert depuis longtemps que boire des spiritueux me fait crier dans les bus.

Mais alors que nous semblons glisser inexorablement dans un hiver d’une sorte de verrouillage non spécifique, j’essaie désespérément de m’accrocher aux choses qui me font du bien et je dois admettre qu’une bonne bouteille de chardonnay bien froide est sur cette liste . Cependant, cette fois-ci, je sais qu’il ne faut pas en abuser, car d’après mon expérience face à une pandémie et à une gueule de bois, il faut à tout prix éviter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.