in

Maman poursuit le gymnase après que 98 kg de poids aient écrasé son fils à mort

Maman poursuit le gymnase après que 98 kg de poids aient écrasé son fils, 15 ans, à mort
Ben Shaw, 15 ans, est décédé en septembre 2017 après qu’un poids serait tombé sur son cou

Une mère au cœur brisé poursuit un gymnase après que son fils, 15 ans, aurait été écrasé à mort alors qu’il soulevait un poids de 98 kg sans surveillance.

Ben Shaw travaillait seul au gymnase Pine Rivers PCYC, à Brisbane, en Australie, lorsqu’un poids serait tombé sur sa gorge en septembre 2017.

Il a été piégé sous le poids pendant 30 minutes et plus tard transporté à l’hôpital. Sa famille a alors pris la décision de désactiver son assistance respiratoire trois jours plus tard sur les conseils des médecins.

La mère de Ben, Dalya, a maintenant intenté une action en justice contre le gymnase. Elle a demandé plus de 581 000 $ (environ 321 000 £) en dommages et intérêts et allègue que le gymnase a manqué à son devoir de diligence.

Elle affirme également qu’ils n’ont pas eu ou n’ont pas suivi de procédures importantes, ce qui a conduit son fils à ne pas être surveillé avec les poids. Aucune défense n’a été déposée et aucune date d’audience n’a été fixée.

Ben était un habitué du gymnase et avait participé à des compétitions d’haltérophilie juniors à travers le Queensland avant sa mort. Il était également un joueur prometteur de la ligue de rugby, a déclaré sa famille.

Maman poursuit la salle de sport après avoir écrasé son fils de 98 kg à mort
Sa mère Dalya poursuit maintenant le gymnase pour sa mort

Maman poursuit la salle de sport après avoir écrasé son fils de 98 kg à mort
Elle a dit qu’elle souhaitait invoquer le changement avec son procès

Dalya a déclaré au Sunday Mail: «  Je veux invoquer le changement et empêcher la vie d’une autre famille d’être bouleversée et de traverser ce que j’ai et de continuer à vivre.

«Ce qui s’est passé n’est pas correct et ne le sera jamais, quels que soient les résultats juridiques.

La santé et la sécurité au travail poursuivent déjà le PCYC du Queensland dans une affaire qu’un magistrat a qualifiée de longue et «complexe».

Maman poursuit la salle de sport après avoir écrasé son fils de 98 kg à mort
Aucune défense n’a été déposée et aucune date d’audience n’a été fixée

Au moment de la mort de Ben, le président du conseil d’administration du PCYC Queensland, Garry Humphries, a déclaré que les mots n’étaient «  pas suffisants  » pour décrire la tristesse ressentie par l’entreprise pour la famille Shaw.

Il a poursuivi: «  Nous sommes extrêmement attristés par la nouvelle du décès de Ben Shaw et notre plus profonde sympathie va à sa famille et à ses amis en cette période très difficile.  »

Contactez notre équipe de nouvelles en nous envoyant un e-mail à [email protected]

Pour plus d’histoires comme celle-ci, consultez notre page d’actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.