in

Apple poursuit son partenaire de recyclage pour avoir revendu 100000 iPhones, iPads et montres

Apple demande 31 millions de dollars canadiens (22,7 millions de dollars américains) à son ancien partenaire. GEEP n’a pas nié le vol, mais affirme que trois employés volent les appareils pour leur propre bénéfice, pas pour l’entreprise. Apple a répliqué que les employés étaient en fait des cadres supérieurs de GEEP.

Apple commercialise des appareils reconditionnés, mais n’essaiera pas de vendre ou d’autoriser la vente de ceux qui ne répondent pas à ses normes de sécurité ou de qualité. « Les produits envoyés au recyclage ne sont plus adéquats pour être vendus aux consommateurs … et pourraient causer de graves problèmes de sécurité », a déclaré la société à The Verge.

Néanmoins, des groupes de droit de réparation ont critiqué Apple pour ses politiques à l’égard des ateliers de réparation tiers et des appareils difficiles à réparer. La société transfère une partie du recyclage en interne avec des machines appelées Dave et Daisy qui peuvent retirer des pièces de 200 téléphones par heure pour récupérer des composants difficiles à recycler qui ne pourraient autrement pas être recyclés. Cependant, de nombreux critiques estiment qu’Apple et d’autres fabricants d’électronique devraient se concentrer sur la réutilisation, et non sur le recyclage, si nous voulons réduire les 53 millions de tonnes de déchets électroniques produits en 2019 seulement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.