in

Le FBI a envoyé une équipe pour «  exploiter  » les téléphones des manifestants de Portland

Les membres du Comité de la sécurité intérieure de la Chambre se sont récemment inquiétés du fait que les agents fédéraux se sont accrochés aux téléphones saisis pendant des mois.

Le FBI a refusé de commenter les détails de l’opération, citant la «nature continue» de cas comme celui-ci. Il a soutenu que l’activité de Portland répondait à «toutes nos exigences légales» et qu’elle «ne s’était pas concentrée sur des manifestations pacifiques».

Ces affirmations pourraient ne pas suffire à satisfaire certains critiques. Le sénateur Ron Wyden a exigé des éclaircissements sur les activités du FBI et de la sécurité intérieure à Portland, affirmant qu’il serait «scandaleux» que les résidents de l’Oregon subissent une surveillance fédérale comme des exploits téléphoniques en raison uniquement de leur politique. Sans transparence, il n’est pas certain que le FBI ou le DHS aient respecté les droits numériques des manifestants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.