in

Karen Fukuhara des garçons sur les nazis, la langue des signes et la saison 3

Karen Fukuhara comme Kimiko dans The Boys. Karen Fukuhara dans le rôle de Kimiko dans The Boys.Image: Amazon Studios

La deuxième saison des Boys s’est terminée en beauté – ou devrions-nous dire un barrage de poings. Maintenant, l’acteur Karen Fukuhara revient sur son temps en battant un nazi fictif et comment le fait de donner une voix à Kimiko dans la saison deux a résolu un problème qu’elle a dit ne pas avoir remarqué auparavant.

Illustration de l'article intitulé iThe Boys / i Karen Fukuhara sur Beating the Shit Out of Nazis and Hopes for Season 3 Graphique: Jim Cooke

Tout en parlant avec io9 de la troisième saison de Kipo et de l’âge des Wonderbeasts (plus à ce sujet à venir), Fukuhara a partagé ses réflexions sur la finale de la saison deux de The Boys d’Amazon Studio, diffusée vendredi. La saison s’est terminée avec Kimiko, Maeve et Starlight battant le nazi apparemment immortel des Sept, Stormfront, avant qu’elle ne soit finalement réduite en morceaux (survivables). Pour Fukuhara, ce fut un moment très cathartique – pas seulement à cause des événements actuels, mais parce que c’est toujours gratifiant de frapper un nazi.

«Même si nous n’avions pas notre climat politique actuel, je pense qu’il serait très satisfaisant de battre un nazi. Je pense que lorsque cela s’est produit, c’était vraiment – c’est satisfaisant à voir à l’écran. Je regardais ça avec mon petit ami hier et il m’a dit: ‘Ouais, c’est tellement bon. C’est tellement satisfaisant, j’ai voulu ça toute la saison. Mais évidemment, moi en tant que Kimiko, j’ai toujours voulu faire ça », dit-elle.

Illustration de l'article intitulé iThe Boys / i Karen Fukuhara sur Beating the Shit Out of Nazis and Hopes for Season 3

G / O Media peut obtenir une commission

Selon Fukuhara, le showrunner Eric Kripke voulait que la scène soit viscérale et «concrète», donc cela s’est fait sans beaucoup de CGI ou de super pouvoirs. Juste beaucoup d’action de poings contre face, quelque chose que Fukuhara a appelé «un vrai passage à tabac». Cependant, ce n’est pas le moment qui l’a le plus surprise à propos de la saison deux; cet honneur revient à apprendre que Kimiko pouvait parler la langue des signes. Elle a dit que c’était vraiment gratifiant pour Kimiko de pouvoir s’exprimer. Dans le panel The Boys au New York Comic Con, Fukuhara a partagé qu’elle avait travaillé avec son coach en langue des signes pour créer une langue originale pour Kimiko – elle est basée en anglais, bien que ce ne soit pas la langue des signes américaine.

Cette décision est intervenue après que Kripke ait été critiqué pour le portrait de Kimiko, qui ne parlait pas du tout. Il a déclaré à Digital Spy le mois dernier qu’il regrettait que le personnage joue dans le stéréotype de la «femme asiatique tranquille», malgré ses tentatives pour éviter cela. Interrogée à ce sujet, Fukuhara a déclaré à io9 qu’elle appréciait les tentatives de Kripke d’élargir le personnage de Kimiko dans la première saison et ne l’avait pas remarqué à l’époque. Mais avec le recul, elle a reconnu qu’elle s’était peut-être «conditionnée» à ne pas le reconnaître en premier lieu.

«Peut-être que ce n’est que l’asiatique conditionné en moi, mais je ne l’ai pas fait. Quand nous avons commencé la première saison, Eric a dit qu’il voulait donner à Kimiko une histoire vraie. Je veux dire, elle n’a même pas de nom dans les bandes dessinées. Son nom est «The Female» dans les bandes dessinées. Et puis pour notre émission, il a dit: «Non, elle va avoir un nom», a déclaré Fukuhara. «Et si bien que, en soi – et compte tenu de sa trame de fond, c’était déjà bien plus que les bandes dessinées. J’étais donc très reconnaissant. Il n’y avait pas une pensée dans mon esprit à propos de «Oh, je veux plus.

Elle a ajouté: «Mais en y repensant, c’était peut-être juste moi qui suis cet acteur asiatique qui a l’habitude de ne pas avoir sa propre histoire. Souvent, vous avez raison, le trope des personnages asiatiques silencieux est vraiment une chose. Et donc je suppose qu’une partie de moi ne voulait pas trop demander, ou je n’ai même pas pensé à en demander plus parce qu’elle avait déjà tellement donné. Mais peut-être que c’est le conditionnement – que j’ai été conditionné à penser de cette façon, si vous comprenez ma dérive.

La série a déjà été renouvelée pour la saison trois, mais Fukuhara a déclaré qu’elle n’avait «aucune idée» de la prochaine étape de la série. Elle espère voir Kimiko s’amuser un peu – bien que connaissant ce spectacle, cela semble être un défi de taille.

« Dans l’une des interviews de quarantaine que nous avons faites, la même question a été soulevée et Eric Kripke a déclaré: » ‘Oh bien, la musique préférée de Kimiko – elle aime vraiment les comédies musicales. Nous verrons donc cela dans la saison trois. Et je n’avais aucune idée que c’était une chose jusque-là », dit-elle. «J’espère vraiment que nous pourrons voir un peu de Kimiko profiter de la vie parce que nous n’avons pas vu grand-chose de cela au cours des deux premières saisons.»

The Boys est actuellement disponible pour regarder sur Amazon Prime.

Illustration de l'article intitulé iThe Boys / i Karen Fukuhara sur Beating the Shit Out of Nazis and Hopes for Season 3

Pour en savoir plus, assurez-vous de nous suivre sur notre Instagram @ io9dotcom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.