in

Spencer Davis, fondateur du célèbre Beat Band des années 60, est mort à 81 ans

Spencer Davis, dont le groupe de beat homonyme des années 60 – The Spencer Davis Group – avait le hit emblématique « Gimme Some Lovin ‘ » … est décédé.

Une source familiale a déclaré à TMZ que le musicien gallois est décédé paisiblement lundi dans un hôpital californien d’insuffisance cardiaque après une bataille contre une pneumonie. Davis a eu une carrière extraordinaire qui a duré 6 décennies … et la source a souligné à quel point ses amis, sa famille et ses proches le regretteront.

Davis a formé le groupe britannique portant son nom en 1963, qui s’est présenté à la guitare et Pete York à la batterie … et il a recruté une adolescente Steve Winwood chanter et le frère de Steve, Manchon, pour jouer de la basse.

Il n’a pas fallu longtemps au groupe pour sortir avec un single n ° 1 – « Keep on Running » – en 1965 … suivi d’un autre tube, « Somebody Help Me », en 1966.

L’année suivante, The Spencer Davis Group sort son morceau le plus célèbre – « Gimme Some Lovin ‘ » – qui fait partie du top 10 … et « I’m a Man ». Les deux singles se sont vendus à plus d’un million d’exemplaires et ont atteint le statut de record d’or.

Bien que le groupe se soit séparé en 1969 après seulement 6 ans ensemble, leur musique a eu une énorme influence sur le son de l’époque.

Davis s’est lancé dans une carrière solo par la suite, mais n’a jamais pu atteindre le succès de son groupe. Il a également été directeur général d’Island Records dans les années 70.

Davis laisse dans le deuil ses 3 enfants – Lisa, Sarah et Gareth – et 5 petits-enfants.

Spencer avait 81 ans.

DÉCHIRURE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.