in

Carlos Rafael Rivera sur les défis de la bande originale de la série

Après en savoir plus sur la carrière du protagoniste de The Queen of Chess, voici une interview avec Carlos Rafael Rivera, auteur de la bande originale qui accompagne les événements de Beth Harmon.

Le compositeur, Gagnant Emmy, a répondu aux questions des journalistes de ComicBook.com et notamment concernant les éventuelles difficultés à créer un accompagnement musical adapté à différentes périodes historiques où la série est définie. Voici sa réponse: «C’est une excellente question, au début j’ai abordé ce travail de la même manière que le réalisateur Scott Frank, le considérant comme un film. C’est simplement une histoire unique divisée en épisodes. S’inspirant d’un livre, une série en sept parties est le meilleur moyen de raconter son histoire, on apprend à bien connaître les personnages, il a même réussi à élargir l’histoire de Beth par rapport au livre. L’histoire de Beth commence seule, il y a de la douleur, un sentiment d’abandon et de solitude dans un orphelinat terne. Sur le plan musical, je voulais commencer par deux instruments comme le piano et le violoncelle ».

Continuez alors: « Mais quand on voit ce qu’elle imagine, tout est plus grand, alors je mets l’orchestre. Chaque fois qu’il pense à ses mouvements en regardant le plafond, l’orchestre nous fait comprendre les rêves qu’il tente de réaliser ». Si vous ne l’avez pas encore lu, nous vous laissons notre critique de The Chess Queen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.