in

Lori Loughlin purgera une peine complète, à moins que COVID ne se propage en prison

Exclusif

Lori Loughlin ne sortira pas tôt de sa peine de 2 mois de prison dans le scandale des admissions à l’université, mais elle en a une possible tôt.

Des sources ayant une connaissance directe disent à TMZ, Lori sera isolée pendant les 2 premières semaines de son séjour à la prison fédérale de Dublin en Californie du Nord. C’est normal, car les responsables de la prison sont extrêmement préoccupés par la propagation du coronavirus derrière les barreaux.

Il y a eu des prisonniers fédéraux qui sont sortis tôt à cause du COVID – notamment Michael Cohen, qui purge le reste de sa peine en résidence surveillée – mais étant donné le juge dans son cas, il est peu probable qu’il la libère tôt. Le juge a dit clairement … il veut qu’elle purge toute la peine.

Le Conseil des prisons a la possibilité de la libérer tôt si le COVID se propage dans l’établissement, mais jusqu’à présent, ce n’est même pas sur la table.

Vous avez peut-être entendu dire que les prisonniers fédéraux ne doivent purger que 85% de leur peine, mais cela ne s’applique pas à Lori. La règle des 85% ne s’applique que si quelqu’un purge une peine de plus d’un an. C’est pourquoi vous voyez des peines d’un an et un jour, car cela rend le détenu admissible à une libération anticipée. Encore une fois, pas le cas avec Lori.

Une chose que nous savons … elle n’a pas voté à l’élection présidentielle … parce que elle est maintenant un criminel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.