in

«  Beats Workin  » est devenu l’adieu parfait de Van Halen

La dernière chanson du dernier album d’Eddie Van Halen sorti de son vivant constitue une fin belle et appropriée à sa carrière. Le seul problème est qu’il est arrivé trop tôt.

« Beats Workin ‘ » clôture A Different Kind of Truth de 2012, un album qui à l’époque semblait promettre un certain nombre de nouveaux départs pour Van Halen: c’était le premier album du groupe en plus d’une décennie, leur premier avec le chanteur original David Lee Roth en près de 30 ans – et, surtout pour Eddie, le premier à présenter son fils Wolfgang comme le dernier membre de la gamme.

De toute évidence, c’est le jeune Van Halen qui était le plus responsable de sortir son père et son oncle batteur Alex Van Halen de leur longue hibernation, les encourageant à retrouver Roth pour une tournée de retrouvailles très réussie en 2007.

« La seule façon dont cette tournée se déroule, c’est parce qu’Eddie peut jouer avec son fils Wolfie », ont expliqué plus tard la mère de Wolfgang et l’ex-femme d’Eddie, Valerie Bertinelli. « Cela apporte de la joie à Ed, et c’est ce qu’il veut faire maintenant, juste s’amuser en jouant. Aussi génial que [former bassist Michael Anthony] c’est que cela n’arriverait pas si Mike était toujours dans le groupe. « 

Eddie a crédité « l’enthousiasme de Wolfgang » pour avoir ramené le groupe en studio. « Il allait, ‘allez, allez!' », A déclaré Van Halen à Guitar World en 2012. « Nous sommes allés jusqu’à [Eddie’s recording studio] 5150 et a commencé à brouiller. C’était comme une vieille paire de chaussures confortable. Travailler à nouveau avec Dave était comme si nous ne nous étions jamais quittés. C’était aussi confortable. « 

Wolfgang a également pris les devants en sélectionnant des chansons inédites des débuts de Van Halen pour réenregistrer sur A Different Kind of Truth.

«Je voulais rappeler à mon père l’état d’esprit dans lequel il était lorsqu’il a écrit des chansons comme« Runnin ‘with the Devil »et« Dance the Night Away »», a déclaré Wolfgang à Guitar World dans une interview séparée. « Je pensais que l’enregistrement de ces vieilles chansons permettrait à papa, Dave et Al de se remettre plus facilement dans leur esprit à l’époque et de recommencer à écrire comme ils l’auraient fait à l’époque. »

Une des sept chansons les plus anciennes qui ont fini par être sélectionnées pour le projet était « Put Out the Lights », qui est apparue à l’origine sur la démo de 25 chansons de 1977 que Van Halen a enregistrée avec le producteur Ted Templeman afin d’aider à sécuriser leur contrat Warner Bros.

Écoutez Van Halen interpréter «  Éteignez les lumières  »

Après que Roth a écrit une nouvelle série de paroles, « Put Out the Lights » a été réenregistré et renommé « Beats Workin ». « Le nouveau morceau commence par une construction instrumentale dramatique de 45 secondes, puis Roth tient court au riffing volumineux d’Eddie pour quelques couplets courts et refrains. Après le solo de guitare, Wolfgang dirige le groupe vers un nouveau territoire, introduisant une ligne de basse qui sonne comme une version ralentie du « Ticket to Ride » des Beatles.

« C’est l’un de mes petits moments de basse préférés sur l’album », a tweeté plus tard Wolfgang. « J’adore cette ligne. » Alex se joint avec une cloche, et à part quelques autres « qui bat le travail, bébé » s’abstient de Roth, les deux dernières minutes de la chanson sont entièrement dédiées à l’interaction instrumentale entre les membres de la famille Van Halen.

Après des années de luttes personnelles et professionnelles, Eddie était exactement là où il voulait être. Il se lance dans un solo initialement lent et planant qui gagne en vitesse et en intensité alors que son frère et son fils se dirigent vers la conclusion explosive de la chanson sous lui. Les notes finales de l’innovateur en matière de guitare s’estompent pendant près de 30 secondes à la fin de la chanson et de l’album.

En 2015, Van Halen a sorti Tokyo Dome Live in Concert, utilisant les performances de la tournée à l’appui de A Different Kind of Truth pour créer leur tout premier album live avec Roth. Ils ont organisé une autre tournée nord-américaine la même année, se terminant le 4 octobre 2015 au . Bowl de leur ville natale de Los Angeles.

Les rumeurs alimentées par Roth sur une tournée estivale de 2019 ont rapidement été remplacées par des informations selon lesquelles Eddie luttait à nouveau contre le cancer. Wolfgang a confirmé la mort de son père le 6 octobre 2020.

« Il ne se passe pas une seconde où vous n’êtes pas dans mon esprit », écrivait-il un mois plus tard. «Je m’ennuie de parler avec toi. Rire avec toi me manque. Écouter de la musique avec toi me manque. Faire de la musique avec toi me manque. Tout me manque.

Écoutez Van Halen interpréter «Beats Workin»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.