in

Le Français ‘Jetman’ Vincent Reffet tué dans un accident d’entraînement à Dubaï

Publié le: 18/11/2020 – 03:31

Le Français Vince Reffet, membre de l’équipe «Jetman» qui a réalisé des cascades révolutionnaires au-dessus de Dubaï à l’aide de jetpacks et d’ailes en fibre de carbone, a été tué mardi dans un accident d’entraînement, a déclaré un porte-parole.

Les Jetmen ont effectué une série de vols spectaculaires au-dessus de la ville du Golfe, planant en tandem au-dessus du plus haut bâtiment du monde Burj Khalifa et aux côtés d’un Airbus A380 d’Emirates, le plus grand avion de ligne commercial du monde.

Des cascades ailleurs dans le monde, notamment le fait de plonger dans un avion par une petite porte en plein vol et de traverser la célèbre arcade chinoise « Heaven’s Gate » dans les montagnes de la province du Hunan, ont attiré un énorme public sur les réseaux sociaux.

« C’est avec une tristesse inimaginable que nous annonçons le décès de Jetman Pilot, Vincent (Vince) Reffet, décédé ce matin, 17 novembre, lors d’un entraînement à Dubaï », a déclaré à l’. le porte-parole de Jetman Dubai, Abdulla Binhabtoor.

« Vince était un athlète talentueux et un membre très apprécié et respecté de notre équipe. Nos pensées et nos prières vont à sa famille et à tous ceux qui l’ont connu et ont travaillé avec lui. »

L’accident, qui s’est produit à la base Jetman de Reffet, âgée de 36 ans, dans le désert à l’extérieur de la ville, fait actuellement l’objet d’une enquête.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec toutes les autorités compétentes », a déclaré Binhabtoor.

Les exploits de Reffet sont devenus viraux plus tôt cette année, avec une vidéo de lui décollant du sol et grimpant à 1800 mètres (près de 6000 pieds) au-dessus du front de mer de Dubaï, dans un exploit qui rappelle « Iron Man » de Marvel.

Le Français a plané à cinq mètres au-dessus des eaux de la côte de Dubaï avant de s’envoler et de survoler la ligne d’horizon de la ville dans cette cascade qui a été saluée comme une première mondiale.

Les Jetmen s’étaient précédemment lancés dans les airs en sautant des plates-formes élevées.

Dans une interview accordée à l’. en octobre, Reffet a décrit l’exaltation des cascades comme le fait de zoomer sur l’avion survolant les montagnes suisses, ce qui, selon lui, l’a laissé « mal au ventre ».

« Tu ne vas pas bien, c’est une bataille mentale. Et puis tu montes dans l’avion, le projet est terminé, et maintenant tu penses déjà au prochain projet. Tu cherches ce moment », dit-il.

« Vous avez tellement de rêves et la vie est si courte. »

Les ailes en fibre de carbone de Reffet étaient propulsées par quatre mini moteurs à réaction. L’équipement, qui est contrôlé par les mouvements du pilote, est capable d’atteindre des vitesses de 400 kilomètres (250 miles) par heure.

L’équipe Jetman comprend également son compatriote français Fred Fugen et le pilote émirati Ahmed Alshehhi.

(.)

Écoutez le nouveau single posthume de Tony Lewis d’Outfield

La petite amie de Jason Derulo, Jena Frumes, arbore un corps magnifique et fait un rappel important