in

Le jetman de Dubaï Vincent Reffet décède dans un accident d’entraînement

epa08826151 (FILE) - Une vue aérienne prise de derrière la vitre de l'avion montre le Français Vince Reffet (R) survolant la plage de Dubaï, aux Émirats arabes unis, le 12 mai 2015 (réédité le 17 novembre 2020).  Le 17 novembre 2020, l'organisation 'Jetman Dubai' a annoncé dans un communiqué que le pilote de Jetman Vincent 'Vince' Reffet avait été tué dans un accident tragique alors qu'il s'entraînait à Dubaï.  Reffet faisait partie de l'équipe «Jetman», effectuant des cascades à l'aide de jetpacks et d'ailes en fibre de carbone au-dessus de Dubaï.  EPA / ALI HAIDER *** légende locale *** 51929134
Vince Reffet survolait Dubaï avec un moteur et des ailes en fibre de carbone attachées à son dos (Photo: EPA)

Un cascadeur français célèbre pour avoir survolé le plus haut bâtiment du monde avec un moteur et des ailes en fibre de carbone attachées à son dos est décédé à l’entraînement.

Vincent Reffet, 36 ans, était l’un des «  jetmen  » de Dubaï et est devenu viral pour des vols au-dessus du front de mer de la ville du Golfe aux côtés d’un jumbo jet.

Il a été tué lors d’un entraînement dans les déserts du cheikh arabe, a déclaré Jetman Dubai dans un communiqué.

L’organisation n’a pas donné plus de détails mais a déclaré qu’elle «travaillait en étroite collaboration avec toutes les autorités compétentes».

Pour visionner cette vidéo, veuillez activer JavaScript et envisager de passer à un navigateur Web prenant en charge la vidéo HTML5

Vince Reffet a été tué dans un accident d’entraînement dans le désert (Photo: . / .)


Vince Reffet faisait partie de l’équipe «  Jetman  » qui a réalisé des cascades révolutionnaires au-dessus de Dubaï à l’aide de jetpacks et d’ailes en fibre de carbone (Photo: .)

« Vince était un athlète talentueux et un membre très apprécié et respecté de notre équipe », indique son communiqué.

«Nos pensées et nos prières vont à sa famille et à tous ceux qui l’ont connu et ont travaillé avec lui.

Dans l’une des cascades virales de Reffet, il a sauté de base du Burj Khalifa, le plus haut bâtiment du monde à 828 mètres (2716 pieds) à Dubaï, établissant un record du monde.

Il a remporté des médailles d’or en tant que parachutiste en vol libre et a concouru en tant qu’athlète de sports extrêmes pour Red Bull.

Les sensations fortes étaient dans son sang car ses parents étaient également des parachutistes. «Je crois que si vous rêvez en grand et si vous aimez ce que vous faites, tout est possible», a déclaré Reffet.

Vince Reffet a effectué une série de vols spectaculaires à Dubaï (Photo: . / .)

Mais le public de Dubaï a appris à connaître Reffet dans le cadre de Jetman Dubai.

L’organisation, fondée par l’aventurier suisse Yves Rossy, voit ses athlètes filer dans le ciel avec une aile à quatre moteurs en carbone-Kevlar attachée à leur dos.

Les ailes peuvent voler sur 50 kilomètres (30 miles), ont une vitesse maximale de plus de 400 km / h (248 mph) et peuvent atteindre une altitude de 6100 mètres (20 000 pieds).

Plus: Royaume-Uni

Célèbre en 2015, Reffet et Rossy ont volé aux côtés d’un avion de ligne à impériale Airbus A380 d’Emirates au-dessus de Dubaï.

«C’est la sensation de liberté. Déjà, vous savez, quand je fais du parachutisme, j’ai comme ce sentiment de liberté que je peux à peu près aimer aller où je veux mais toujours descendre  », a déclaré Reffet à AP à l’époque.

«Avec cette machine… je peux voler comme un oiseau.

Contactez notre équipe de nouvelles en nous écrivant à [email protected].

Pour plus d’histoires comme celle-ci, consultez notre page d’actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.