Accueil Sports Rugby Les taureaux apprécieront le dernier match «  émotionnel  » à Newlands

Les taureaux apprécieront le dernier match «  émotionnel  » à Newlands

L’entraîneur des Vodacom Bulls, Jake White, veillera à ce que son équipe comprenne le privilège de participer à une finale émotionnelle à Newlands ce week-end.

Les Bulls se rendront au Cap-Occidental pour affronter la Province de l’Ouest lors de leur match d’ouverture de la Currie Cup samedi soir.

Le résultat de ce concours sera important pour décider qui termine en tête du journal de la Coupe Currie. Les Bulls ont actuellement quatre points d’avance sur Western Province à la première place avec des points reportés de Super Rugby Unlocked.

Cependant, le match sera également important pour une autre raison particulière – ce pourrait être la dernière fois que les deux anciens rivaux joueront un derby Nord-Sud à Newlands, avec la Province de l’Ouest sur le point de déménager au Cape Town Stadium après la fin de la Currie Cup en 2021.

Bien sûr, cela dépendra de l’endroit où la Province de l’Ouest et les Bulls termineront au classement final, car les deux équipes pourraient s’affronter en séries éliminatoires, mais cela ne rendra pas la rencontre de samedi moins spéciale pour les Blancs.

«  Ce sera évidemment une sortie très émouvante  », a déclaré White après que son équipe ait remporté le titre de Super Rugby Unlocked. «Je n’aurais jamais pensé, il y a quelques mois, que je serais à Newlands pour la dernière fois.

«De toute évidence, rien n’empêche le fait que nous pourrions encore jouer en séries éliminatoires contre eux, mais ce n’est pas entre nos mains. La réalité est ce que nous savons que ce pourrait être la dernière fois que nous y jouerons.

«Les joueurs doivent apprécier le fait que c’est une opportunité et un privilège incroyables pour eux de jouer leur dernier match à Newlands. Je vais mettre une prime là-dessus, car c’est comme jouer à Lansdowne Road, qui est le terrain le plus ancien. Vous jouez à Newlands, le deuxième terrain le plus ancien. C’est une chose merveilleuse pour un jeune joueur.  »

White, lui-même, a des souvenirs très spéciaux de Newlands, principalement de son temps en tant qu’entraîneur-chef de Springbok.

«J’ai toujours aimé Newlands. J’y pense beaucoup », a-t-il ajouté. «  J’étais un jeune entraîneur quand j’ai entraîné les Boks contre les All Blacks là-bas en 2005 et les ai battus [22-16]. Nous avons également joué une forte Irlande là-bas en 2004 et les avons battus [to win the series 2-0]. Nous avons également joué contre l’Australie en 2007, lorsque Frans Steyn a lancé ces deux buts, et nous les avons battus.

Photo: Chris Ricco / BackpagePix

  • Paris Match n°614 : Chez les derniers maharajahs - Collectif - Livre
    Occasion - Bon Etat - Paris Match - Revue - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Paris Match n°434 : Le dernier visage de Sacha Guitry - Collectif - Livre
    Occasion - Bon Etat - Paris Match - Revue - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.