Accueil France Covid-19 met un frein à la réouverture de Noël des magasins emblématiques...

Covid-19 met un frein à la réouverture de Noël des magasins emblématiques de Paris

Émis le: 29/11/2020 – 16:05

Après un autre mois de verrouillage, les portes sont enfin à nouveau ouvertes dans les grands magasins phares de Paris. Les lumières de Noël sont allumées et les vitrines festives sont en place, mais, les touristes étant visiblement absents, il n’y aura peut-être pas grand-chose pour les magasins à célébrer ce Noël.

Les magasins non essentiels ont finalement été autorisés à rouvrir dans toute la France le 28 novembre. À l’approche de Noël, ces grands magasins ont hâte d’accueillir leurs anciens clients pour tenter de sauver une année économique désastreuse et, espérons-le, attendent 2021 avec un certain optimisme. . Mais la pénurie de touristes aura un impact sérieux sur leurs revenus annuels.

Sur l’une des rues commerçantes les plus célèbres de Paris, le boulevard Haussman, les grands magasins parisiens emblématiques sont déjà habillés de leurs plus beaux atours de Noël. Les vitrines festives annuelles ne montrent aucune trace du coronavirus scrooge et le sapin de Noël géant est à l’honneur au cœur des Galeries Lafayette.

«La réouverture quatre semaines avant les vacances de Noël est une très bonne nouvelle pour nos membres», déclare Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du Commerce, qui regroupe les grands magasins et les détaillants de vêtements et chaussures. « Maintenant, nous allons faire tout ce que nous pouvons pour sauver Noël ».

«2020 a été très difficile pour les grands magasins», explique Petiot dans un entretien à .. Au cours de l’année, ces grands magasins parisiens ont dû faire face à trois mois complets de fenêtres à volets.

Le PDG du groupe Galeries Lafayette, Nicolas Houzé, a estimé la perte à près de la moitié du chiffre d’affaires de l’année entière dans un article du Monde. Cette entreprise a au moins profité de l’ouverture anticipée du département BHV DIY, de l’épicerie Lafayette et de l’épicerie fine italienne Eataly, puisqu’elles entraient dans la catégorie des magasins essentiels.

La situation est bien plus sombre pour le magasin voisin Printemps, qui a annoncé cette semaine un plan de licenciement visant à assurer sa survie. Sept magasins seront contraints de fermer dans les prochains mois, menaçant 430 emplois sur les 3 000 salariés que compte actuellement le groupe.

Cette restructuration ne résulte pas seulement de la crise Covid-19: le groupe perd de son élan depuis plusieurs années et le marché de l’habillement a chuté de 15% au cours de la dernière décennie. «A ces défis économiques s’ajoutent les attentats terroristes, les manifestations des Gilets jaunes, les grèves des transports», explique un porte-parole du Printemps. «Covid a aggravé une situation déjà désastreuse.

Les touristes contribuent de 40% à 50% du commerce

L’aide financière de l’État – notamment une allocation chômage partiel et une aide aux baux commerciaux pour le mois de novembre, lorsque les grands magasins ont été contraints de fermer – a contribué à absorber une partie des pertes dues à la crise. «Mais il n’y a pas de plan d’urgence pour tout le stock que nous avons déjà, nous devons en quelque sorte vendre ce que nous avons», dit Petiot.

Petiot espère que les clients reviendront dans les grands magasins «par solidarité» pour aider à réduire les stocks. Mais les boutiques de luxe parisiennes devront pour l’instant s’appuyer sur une clientèle locale, car les touristes internationaux ne sont toujours pas autorisés à se rendre en France. «Cela représente une énorme perte de revenus. Les touristes représentent 40 à 50% des ventes», dit-il. «Les exceptions sont les boutiques BHV et Bon Marché, qui sont plus orientées vers une clientèle parisienne».

Depuis les années 1980, les grands magasins parisiens – qui existent depuis plus d’un siècle – ont toujours misé sur une clientèle étrangère haut de gamme, explique Sabine Heitz-Spahn, professeur de marketing à l’Université de Lorraine spécialisée dans les boutiques de ville. « Cette clientèle est motivée par le plaisir d’acheter des produits de luxe à un taux d’imposition moindre, certes, mais elle vient aussi découvrir la majesté de ces boutiques. C’est une expérience touristique incontournable. »

Ces grands magasins classiques souffrent désormais de cette forte dépendance vis-à-vis des consommateurs étrangers, n’ayant pas suffisamment investi dans la vente en ligne.

« La direction n’a pas réalisé l’importance du numérique ces dernières années. En conséquence, ils ont peu investi dans les outils numériques », explique Heitz-Spahn. « C’était une énorme erreur stratégique, même avant l’arrivée de Covid-19. »

>> Lire: La France dévoile un plan de sauvetage de 100 milliards d’euros pour le redémarrage de son économie

Covid accélère la transformation numérique

Les deux lockdowns de cette année ont eu pour effet de forcer les magasins phares à se plonger rapidement dans les services de vente à distance: click & collect, e-reservations, achats en ligne, personal shopper par vidéo.

«La crise de Covid-19 a agi comme un pied sur la pédale dans notre transformation numérique», déclare Petiot.

Après le premier lock-out, les commerciaux des Galeries Lafayette ont également appris à se concentrer sur une clientèle plus locale, en particulier les plus jeunes, en les attirant via les réseaux sociaux.

«Nous mettons en avant les produits phares de nos collections via Stories sur Instagram», explique un responsable prêt-à-porter, qui préfère garder l’anonymat. « C’est à nous de recréer un sentiment de désir. »

La fin de ce second lock-out s’accompagne d’au moins une véritable lueur d’espoir: la possibilité d’un vaccin dans les mois à venir.

«Pour nous, ce vaccin signale la possibilité d’un retour imminent de notre importante activité internationale», déclare Petiot.

Cet article a été traduit de l’original en français.

  • Dammann frères Confit de thé Noël à Paris - Dammann frères - Pot 235g
    Dammann a créé une gamme de gourmandise hors du commun, il s'agit ici de confit de thé à tartiner. Les caractéristiques des thés les plus emblématique de la maison Dammann Frères se retrouvent ici en pot, à déguster autant que vous le souhaitez.Recette exclusive créée par Dammann Frères, est une spécialité
  • Peugeot Moulin à poivre Paris antique 18 cm Peugeot
    La collection Antique propose les moulins emblématiques et historiques de Peugeot avec une finition antiquaire : logo marqué au fer à chaud et bois issu de fôrets françaises, vieilli et patiné à la main. Cette collection met donc en valeur le charme et la patine du temps, mais s'inscrit également parfaitement
  • Peugeot Moulin à poivre Paris antique 22 cm Peugeot
    La collection Antique propose les moulins emblématiques et historiques de Peugeot avec une finition antiquaire : logo marqué au fer à chaud et bois issu de fôrets françaises, vieilli et patiné à la main. Cette collection met donc en valeur le charme et la patine du temps, mais s'inscrit également parfaitement
  • Peugeot Moulin à sel Paris antique 22 cm Peugeot
    La collection Antique propose les moulins emblématiques et historiques de Peugeot avec une finition antiquaire : logo marqué au fer à chaud et bois issu de fôrets françaises, vieilli et patiné à la main. Cette collection met donc en valeur le charme et la patine du temps, mais s'inscrit également parfaitement
  • Peugeot Moulin à poivre Paris antique 22 cm Peugeot
    La collection Antique propose les moulins emblématiques et historiques de Peugeot avec une finition antiquaire : logo marqué au fer à chaud et bois issu de fôrets françaises, vieilli et patiné à la main. Cette collection met donc en valeur le charme et la patine du temps, mais s'inscrit également parfaitement
  • Peugeot Moulin à sel Paris antique 22 cm Peugeot
    La collection Antique propose les moulins emblématiques et historiques de Peugeot avec une finition antiquaire : logo marqué au fer à chaud et bois issu de fôrets françaises, vieilli et patiné à la main. Cette collection met donc en valeur le charme et la patine du temps, mais s'inscrit également parfaitement