in

Épidémie de COVID à la convention Swingers à la Nouvelle-Orléans

Quelques dizaines d’échangistes luttent contre une épidémie … de COVID-19 après que des couples ont contourné le virus, avec leurs partenaires, lors d’une convention à la Nouvelle-Orléans.

Les 5 jours de Naughty in N’awlins le mois dernier se sont transformés en un événement super épandeur, avec au moins 41 échangistes testés positifs pour le coronavirus … selon l’un des organisateurs.

Événements coquins honcho Bob Hannaford dit que la convention échangiste a fait tout ce qu’elle pouvait pour essayer de rester en sécurité contre le COVID – enregistrements sans contact, contrôles de température, désinfection supplémentaire, bracelets indiquant qui avait déjà testé négatif ou avait des anticorps. Il ne suffisait pas d’arrêter les tests positifs à la suite de tout le plaisir torride.

Le premier test positif est revenu le lendemain de la fin de la convention échangiste et 40 autres ont suivi. Sur les 300 échangistes présents, 41 ont été testés positifs. C’est un taux de positivité supérieur à 13%.

Alors qu’au moins un échangiste était hospitalisé, la majorité des cas positifs présentaient des symptômes mineurs ou étaient asymptomatiques. L’organisateur a des doutes sur l’ensemble de l’événement … disant qu’il n’y retournerait pas, avec le recul.

Pas sûr que vous ayez besoin de recul pour savoir que l’échange de fluides corporels avec des étrangers dans une pandémie est dangereux, mais peu importe. 🤷🏽‍♂️

Un homme «  enfermé à Stockholm, en Suède, par sa mère pendant 28 ans  » est sauvé

L’offre spéciale Netflix de Dave Chappelle est la vidéo la plus populaire de YouTube en 2020