Accueil Economie - Business Une pinte à 9h. Les pubs se battent contre le verrouillage

Une pinte à 9h. Les pubs se battent contre le verrouillage

H

Avoir le premier verre de la journée à 9 heures du matin comporte une certaine stigmatisation sociale. Sauf si vous êtes dans un aéroport. Ou c’est le jour de Noël. Ou si la nation vient d’émerger, clignant des yeux et étourdie d’excitation, de son deuxième lock-out de l’année.

Je suis au JD Wetherspoon’s sur Holloway Road, un pub caverneux et quelque peu glorieux que j’aime depuis des années. Il est fait pour la distanciation sociale.

Le Coronet était à l’origine le Savoy Cinema, ouvrant en 1940, devenant le Coronet en 1979 et projetant son dernier film quatre ans plus tard. Cela ressemble toujours à une vieille salle de danse. Le fantôme de Fred Astaire est sur les murs.

Tout le monde n’aime pas les pubs ‘Spoons’, mais je pense qu’ils sont super. La bière est variée, la nourriture copieuse et les prix bon marché. Donc, cela attire des gens à petit budget, qui nous inclut dernièrement presque tous.

Tout le monde n’aime pas non plus le fondateur et président Tim Martin. Les opinions sont à peu près partagées entre ceux qui pensent qu’il est un gobby Brexiteer et ceux qui pensent qu’il devrait être Premier ministre.

Je demande au président Martin s’il est acceptable de prendre un verre. Il m’envoie un texto: «Les journalistes standard commencent à travailler tôt, donc un taille-crayon à 9 heures est plus que justifié. Étant donné que les pubs ont déjà été fermés deux fois cette année, ils pourraient de toute façon ne pas être ouverts pour le déjeuner.

Je commande une pinte de Guinness et un petit-déjeuner «Spoons», mais la Guinness compte sûrement comme un repas copieux à part entière.

Les pubs sont plus que des endroits pour prendre un verre. Utilisés comme prévu, ils nous font nous sentir mieux, nous donnent un sentiment d’optimisme même dans les moments sombres.

Ils font également partie du tissu de la société britannique. Les sociétés de pub n’ont pas tendance à s’installer à l’étranger pour échapper à l’impôt.

JDW contribue à lui seul à hauteur de 750 millions de livres sterling chaque année et compte 43 000 employés. Aujourd’hui, le personnel est déchiqueté. Ils sont heureux d’être de retour, faisant ce qu’ils font de mieux, ce qui implique de prendre très peu de bêtises à des clients dont moi (et le photographe, qui ne boit pas donc probablement ne devrait pas avoir d’opinion).

Certains patrons de pub, dont Simon Emeny de Fuller, Smith & Turner, pensent que les pubs ont été distingués pour leur traitement particulièrement dur pendant la pandémie.

Il a déclaré au Standard il y a quelques jours: «Nous fournissons des emplois, nous fournissons des recettes fiscales indispensables, nous fournissons également du plaisir pour le bien-être mental des gens. Il semble illogique que nous soyons pointés du doigt. »

Il n’est pas le seul à voir une conspiration d’un gouvernement dirigé par des gens qui préfèrent les dîners aux pubs.

Killian Lynch, qui dirige le WB Yeats sur Fonthill Road près de Finsbury Park, me dit: «Mon opinion est que toutes les directives qui nous ont été données après les deux verrouillages ont été intentionnellement peu claires. Je pense qu’ils ont fait cela pour se couvrir le dos. Si le secteur de l’hôtellerie recevait des instructions claires sur la façon de mettre en œuvre et de faire respecter les réglementations, et qu’il y aurait ensuite une augmentation des maladies liées à Covid, le gouvernement n’aurait qu’à se blâmer. En transférant la responsabilité de leurs politiques mal pensées, ils laissent la porte ouverte pour rejeter le blâme sur l’industrie hôtelière.

Pour les détaillants, y compris Debenhams, la fin du verrouillage est arrivée trop tard. Pour certains pubs aussi. Wetherspoons et le WB Yeats iront bien.

Je sors de mon verre inhabituellement tôt vers 10h30. C’est croustillant à l’extérieur. Les gens vont à leurs affaires presque comme d’habitude.

Je ne dirai pas tout à fait que tout va bien dans le monde, mais aujourd’hui au moins, les choses s’améliorent.

  • Vétalis Oligovet mg cu i se Aide a Renforcer les Defenses contre les Verrues Bovins bolus 140g boite de 12
    Oligovet mg cu i se est un aliment minéral pour bovin qprécialement formulé pour aider à renforcer les defenses contre les verrues.
  • Vétalis Oligovet mg cu i se Aide a Renforcer les Defenses contre les Verrues Bovins bolus 140g boite de 50
    Oligovet mg cu i se est un aliment minéral pour bovin spécialement formulé pour aider à renforcer les défenses contre les verrues.
  • Cadeaux.com Verre à bière, pinte personnalisé
    Voilà un cadeau vraiment originalet utile ! Avec cette pinte de bière gravée à son prénom, fini de se faire piquer son verre. Incontournable pour les amateurs de bière, ce verre sera aussi parfait pour profiter d’un bon soda ou d’un jus de fruit.
  • Cadeaux.com Verre à bière, pinte personnalisé
    Voilà un cadeau vraiment originalet utile ! Avec cette pinte de bière gravée à son prénom, fini de se faire piquer son verre. Incontournable pour les amateurs de bière, ce verre sera aussi parfait pour profiter d’un bon soda ou d’un jus de fruit.
  • URMET Alimentation régulée 12 Vcc 2 A pour système de verrouillage - URMET AL12/2DIN
    Alimentation régulée pour système de vérrouillage Alimentation pour système de vérrouillage . Régulée 12 Vcc 2 Ampères réels . Protection par fusible interne contre les surcharges et les courtcircuits . Voyant de présence secteur. Réglage de la tension de sortie par potentiomètre de 12 à 14Vcc . Classe 2 .
  • Pioneer SE-E9TW-Y Yellow
    Pioneer SE-E9TW-Y Yellow Truly Wireless In-Ear Sports Hadphone - bluetooth 5.0, BT-Profiles: A2DP/AVRCP/HFP/HFP/HSPSP, codecs SBC/AAC, IPX5 and IPX7 wather resistant, up to 5 h running time/ 20 h with charging case, up to 10 m range, 6 mm dynamic drivers, frequency response: 20 - 20000 Hz, incl. S/M/L ear