in

Quand Lemmy a proposé Motorhead comme Backing Band de Michael Monroe

Michael Monroe a rappelé sa réaction lorsque Lemmy Kllmister lui a proposé un moyen de poursuivre sa carrière juste après l’effondrement de Hanoi Rocks en 1984.

La scission était le résultat de la mort du batteur Razzle Dingley dans un accident de la circulation causé par Vince Neil de Motley Crue. Dans la foulée, Monroe a estimé qu’il n’y avait aucun moyen pour le groupe de continuer.

«Ce que nous avons eu avec Razzle était vraiment spécial, vous voyez», a expliqué le chanteur à l’auteur Matt Stocks (via LouderSound). «Puis Sami [Yaffa] aussi parti, donc tout d’un coup nous n’avons pas eu de batteur ou de bassiste. C’était juste moi, Andy [McCoy] et méchant [Suicide]… Ils étaient là-bas et j’étais là-haut. Il n’y avait plus de connexion. Pour moi, le plus important était de mettre fin et de maintenir l’intégrité du groupe.

C’est alors que Lemmy a fait sa suggestion. «Il a dit: ‘Vous savez quoi, mon pote? Nous vous soutiendrons. Et il a proposé que Motorhead me soutienne en tant que groupe parce qu’il était tellement bouleversé par la mort de Razzle. « 

L’offre a stupéfié Monroe. «J’étais comme, ‘Woah. Savez-vous ce que cela signifie pour moi?’ Parlez d’honneur. Pourtant, le rockeur a également vu un inconvénient potentiel. «J’étais si jeune et au visage de bébé à l’époque, je suis sûr que ses fans m’auraient mangé vivant. Mais quel grand cœur il avait. Et toujours aussi cohérent; toujours le même un gars merveilleux et charmant. J’ai eu beaucoup de chance de l’avoir connu.

L’histoire de Monroe fait partie d’une collection d’histoires dans le livre de Stocks Life In The Stocks, Volume 1: Veracious Conversations with Musicians & Creatives, qui est maintenant en vente via Rare Bird.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.