in

L’homme d’affaires libano-français Takieddine libéré mais interdit de voyager

Émis le: 07/12/2020 – 15:33

Le Liban a libéré lundi un homme d’affaires franco-libanais qui était en fuite des autorités françaises depuis juin, mais lui a interdit de voyager dans l’attente d’une enquête, a déclaré une source judiciaire libanaise.

Les forces de sécurité libanaises ont arrêté Ziad Takieddine la semaine dernière à la demande d’Interpol.

Le procureur Ghassan Oueidat a libéré lundi le jeune homme de 70 ans sous contrôle judiciaire après avoir « déterminé son lieu de résidence, confisqué ses passeports et lui interdisant de quitter le territoire libanais », a indiqué la source à l’..

Takieddine avait fui à Beyrouth en juin, lorsqu’un tribunal français l’avait condamné à cinq ans de prison dans une affaire impliquant des millions d’euros de pots-de-vin provenant de ventes d’armes au Pakistan et à l’Arabie saoudite signée en 1994.

Le Liban demanderait bientôt à la France de lui fournir le dossier juridique de Takieddine afin qu’il puisse revoir les charges retenues contre lui, a indiqué la source judiciaire.

Si les accusations étaient jugées justifiées, il pourrait être jugé au Liban en tant que citoyen libanais, a ajouté la source.

Une source judiciaire française a déclaré à l’. qu’il était sceptique quant à la possibilité d’une extradition vers la France.

« La France et le Liban n’ont pas conclu d’accord d’extradition et le Liban n’extrade pas ses ressortissants. La procédure pourrait très vite s’arrêter là », a indiqué la source.

Takieddine était également autrefois le principal accusateur dans une enquête sur le financement libyen présumé de la campagne électorale de 2007 de l’ancien président français Nicolas Sarkozy.

L’homme d’affaires a fait l’objet d’une enquête fin 2016 après avoir déclaré aux médias qu’il avait livré des millions d’euros en espèces du dictateur libyen Mouammar Kadhafi.

Sarkozy a fait une pause le mois dernier lorsque Takieddine s’est soudainement rétracté.

Une source judiciaire en France a nié que la dernière arrestation de Takieddine était liée à l’affaire Sarkozy, refusant de fournir plus de détails.

Takieddine a passé deux semaines en prison au Liban jusqu’au 10 novembre dans le cadre d’un désaccord avec son ancien avocat Hani Mourad, puis a été libéré.

Une source juridique libanaise qui a demandé à rester anonyme a déclaré que Takieddine était poursuivi dans un certain nombre d’affaires financières au Liban, notamment pour des accusations de diffamation, de fraude et de contrefaçon.

(.)