in

Steve Wozniak dit que le CDC l’a fait sauter en janvier alors qu’il avait des données COVID

Lire le contenu vidéo

Exclusif TMZ.com

Steve Wozniak est devenu incroyablement malade après un voyage en Asie à la fin de décembre, et il est maintenant sûr que c’était COVID, mais il n’a pas pu attirer l’attention du CDC.

Le co-fondateur d’Apple et sa femme Janet étaient en Asie en décembre 2019, voyageant à travers plusieurs endroits où le COVID-19 se serait propagé pour la première fois – y compris la Chine – avant de retourner aux États-Unis le 4 janvier. Il a pris un selfie avec quelqu’un de Wuhan, suggérant que c’est ainsi qu’il et sa femme a contracté le virus.

Steve dit que lui et sa femme sont devenus incroyablement malades – pire que n’importe quelle grippe de loin. Il dit qu’ils crachaient du sang, avaient de la diarrhée et d’autres symptômes qui ont duré 3 semaines, se sont calmés puis ont de nouveau éclaté en mars.

Steve dit qu’à son retour, il a donné ses données au CDC, leur disant que beaucoup de gens dans le trajet en avion de Hong Kong aux États-Unis toussaient. La réponse du CDC … « Ils ne se soucient guère de mon histoire. »

Steve dit que son étude de cas prouve que le CDC avait tort lorsqu’il a déclaré que les premiers cas étaient à Seattle entre la mi-janvier et la fin janvier … il pense qu’il y avait un nombre incalculable de personnes infectées bien avant que l’alarme ne soit déclenchée aux États-Unis.

Steve dit de son point de vue, COVID était aux États-Unis en décembre, et sa théorie est étayée par une étude récente.

BTW, Wozniak vient de lancer sa première entreprise depuis Apple – une plate-forme basée sur la blockchain appelée EFFORCE qui finance les entreprises écoénergétiques. Si l’histoire est une indication … ça va être un gros problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.