in

La France pourrait commencer les vaccinations contre Covid-19 la dernière semaine de décembre, selon le Premier ministre

Publié le: 16/12/2020 – 18: 08Modifié: 16/12/2020 – 18:10

Les Français pourraient commencer à recevoir le vaccin Covid-19 développé par Pfizer / BioNTech dans la dernière semaine de décembre si les autorités de l’Union européenne l’approuvaient la semaine prochaine, a déclaré mercredi le Premier ministre français Jean Castex.

Castex a déclaré au Parlement que la campagne de vaccination en France serait ensuite intensifiée en janvier, les personnes âgées et d’autres groupes plus vulnérables venant en premier dans la file d’attente.

La France a déjà précommandé 200 millions de doses de vaccins contre le coronavirus, a ajouté Castex.

Le gouvernement espère donner des coups à environ un million de personnes dans les maisons de retraite en janvier et février, puis à 14 à 15 millions de personnes supplémentaires dans la population au sens large entre mars et juin.

La France attend que l’agence de régulation de l’UE approuve un vaccin. L’Agence européenne des médicaments a proposé une réunion sur la question au 21 décembre à partir du 29 décembre.

«Il est probable que les premiers Européens soient vaccinés avant la fin de 2020», a écrit mardi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, sur Twitter.

À l’instar de nombreux autres pays européens, la France a lutté contre une résurgence de la pandémie ces dernières semaines, malgré un verrouillage d’un mois qui s’est terminé mardi.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens n’a pas été inférieur à l’objectif officiel de 5 000. Par conséquent, le gouvernement a opté pour un assouplissement moins important des mesures restrictives que prévu initialement.

Mardi, les autorités sanitaires ont signalé 11532 nouvelles infections à Covid-19 au cours des 24 heures précédentes, en hausse par rapport aux 3063 de lundi, mais en grande partie stables par rapport aux 11533 de dimanche.

(. avec . et .)