Accueil Coronavirus Coronavirus britannique LIVE: une «  nouvelle année difficile  » à venir alors...

Coronavirus britannique LIVE: une «  nouvelle année difficile  » à venir alors que la pénurie de vaccins Covid durera des «  mois  »

B

Les rituels font face à un début difficile jusqu’en 2021 alors que la pandémie de coronavirus continue de «sévir dans nos communautés», ont averti les médecins en chef du Royaume-Uni.

Hier, on a enregistré un nouveau record de 55 892 cas quotidiens de Covid-19 à travers la Grande-Bretagne – le plus élevé depuis le début des tests de masse à la fin du mois de mai – alors que le nombre officiel de morts a augmenté de 964.

Mises à jour en direct

Afficher les dernières mises à jour 1609496225

Un message du secrétaire à la santé …

1609495849

Les flouteurs du lockdown de NYE paient le prix de leurs fêtes …

La police d’Essex a déclaré qu’elle avait infligé des amendes de plus de 18000 £ du jour au lendemain, alors que les fêtes du réveillon du Nouvel An et les événements sans licence étaient interrompus.

Les fêtards ont été dispersés et du matériel a été saisi dans une église gérée par la conservation de Thorndon Park, où des centaines de personnes étaient entrées.

La force a déclaré que des officiers avaient reçu des objets et avaient été menacés. Trois arrestations ont été effectuées.

Les agents ont par la suite saisi un générateur lors d’un événement sans licence dans un entrepôt abandonné à Brentwood et dispersé une centaine de personnes. Deux personnes ont été arrêtées.

Pendant ce temps, une femme s’est vu infliger une amende de 10000 £ pour avoir organisé une fête à la maison avec environ 100 participants sur Bury Road, Sewardstonebury. Plus de 25 avis de sanctions fixes ont également été publiés, a indiqué la police.

1609495154

Voici les dernières nouvelles sur la crise de Covid dans les hôpitaux de Londres:

1609494760

L’Irlande nie que la réouverture des pubs était une erreur

Le ministre des Affaires étrangères a rejeté les affirmations selon lesquelles la réouverture de l’hospitalité et l’autorisation des visites à domicile en décembre étaient une erreur et ont provoqué une augmentation du nombre de cas de Covid-19.

Simon Coveney a déclaré que c’était une «mauvaise lecture» de la situation de suggérer qu’il y avait un fossé entre l’équipe nationale d’urgence de santé publique (Nphet) et le gouvernement.

«Le rythme de la troisième vague de propagation de ce virus a surpris tout le monde», a-t-il déclaré à Morning Ireland de RTE Radio 1.

Il a déclaré que la relation entre le gouvernement et le Nphet, et les décisions qui ont été prises dans le cadre de cette relation, ont dans l’ensemble sauvé de nombreuses vies et ont maintenu la propagation du virus sous contrôle dans la mesure du possible.

« Bien sûr, il y a eu des erreurs, mais nous sommes maintenant dans les dents d’une troisième vague et le Nphet et le gouvernement travaillent ensemble, mais le gouvernement doit prendre des décisions », a déclaré M. Coveney, ajoutant que les conseils de Nphet étaient pris « très au sérieux ». .

(Les gens apprécient les dernières pintes dans un pub du centre-ville de Dublin la veille de Noël / PA) 1609493580

«Ce n’est pas si difficile de porter un masque»

Le directeur du Royal College of Nursing en Angleterre, Mike Adams, a déclaré que le NHS était soumis à une «pression intense» en raison du nombre croissant de patients atteints de coronavirus.

Il a également déclaré à Sky News qu’il était «exaspérant» de voir des gens ne pas suivre les instructions ou ne pas porter de masques.

Il a ajouté: «Ce n’est en fait pas si difficile de porter un masque, si vous êtes en bonne santé, cela ne vous fait aucun mal de porter un masque – c’est un peu gênant.

«Le résultat du non-respect des directives simples est que davantage de personnes contracteront le virus.

«Le virus se déplace à nouveau rapidement dans la population, nous avons vu les chiffres, nous avons vu que le taux de mortalité est maintenant de 1000 personnes par jour qui perdent la vie à cause de ce virus et tous les professionnels infirmiers, les professionnels de la santé, sont demander aux gens de faire est de garder leurs distances, de porter un masque et cela aidera à arrêter la propagation de cette maladie.

1609493163

L’Angleterre est maintenant dans l’œil de la tempête

Le directeur du Royal College of Nursing pour l’Angleterre, Mike Adams, a déclaré que le pays était dans «l’œil de la tempête» et que la situation était «insoutenable».

Il a déclaré à Sky News: «Nous sommes entrés dans cette pandémie avec une énorme pénurie de personnel de santé, en particulier d’infirmières.

«Si vous ajoutez ensuite l’épuisement, la fatigue, les taux de maladie qui ont commencé à s’infiltrer, c’est le résultat que personne ne veut, mais c’est vraiment un dernier recours pour les gens qui quittent leur congé.

«À long terme, cela aura un effet néfaste sur les travailleurs, les gens ont besoin d’une pause, ils doivent se reposer.

«Donc, c’est l’œil de la tempête et c’est une situation qui n’est pas durable.»

1609492668

Pas assez de personnel pour s’occuper des hôpitaux Nightingale, prévient le chef infirmier

Le directeur du Royal College of Nursing en Angleterre, Mike Adams, a déclaré que l’attente d’un déploiement massif de capacités dans les hôpitaux Nightingale était «déplacée».

Il a déclaré à Sky News que les congés du personnel étaient annulés dans différentes fiducies du NHS à travers l’Angleterre.

Lorsqu’on lui a demandé s’il y avait suffisamment de personnel pour remplir les hôpitaux Nightingale, il a ajouté: «Si nous devons annuler les congés pour pourvoir ces zones, la question évidente est de savoir d’où viendra le personnel pour ouvrir les Nightingales?

«Je suis sûr qu’il y aura des mouvements pour ouvrir certains lits, il y a des lits ouverts dans différents hôpitaux Nightingale dans différentes régions du pays.

«Je suis vraiment préoccupé par le fait que l’attente que ce déploiement massif de capacités puisse avoir lieu est déplacée car il n’ya pas le personnel pour le faire.»

1609491494

C’est maintenant des «  stations de combat  » dans les hôpitaux britanniques

Les gens qui travaillent dans le domaine de la médecine d’urgence traversent actuellement une période difficile et sont «beaucoup aux postes de combat», a déclaré un médecin de premier plan.

Adrian Boyle, vice-président du Royal College of Emergency Medicine, a déclaré à BBC Breakfast que la médecine d’urgence essaie de «monter en crise», mais a ajouté: «Comment ça va être au cours des deux prochains mois, je ne sais pas , Je suis inquiet. Nous sommes vraiment aux postes de combat.

«Il y aura des remontées de moral à court terme, mais les gens sont fatigués, frustrés et fatigués, comme tout le monde le sait, qu’ils travaillent ou non à l’hôpital.

«Les gens qui se tournent vers la médecine d’urgence s’attendent à ce que ce soit difficile de temps en temps. Il y a un réel souci de burn-out. »

Il a dit qu’il y avait eu «un énorme rassemblement» en avril et mars, mais le maintenir pendant longtemps est incertain car personne ne sait quand la flambée de cas prendra fin.

Une grande partie de la façon dont ces problèmes peuvent être traités « dépend du public pour commencer à s’engager, à obéir aux règles et à faire la distance sociale et tout ce qu’il est censé faire », a-t-il déclaré.

1609491146

Nous ne savons pas quand la hausse du nombre de patients va s’arrêter – Chef de l’hôpital de Londres

Anthony Gordon, professeur de médecine de soins intensifs à l’Imperial College de Londres et consultant en soins intensifs à l’hôpital St Mary de Londres, a déclaré qu’il y avait eu une accumulation de patients atteints de coronavirus ces dernières semaines.

Il a déclaré à l’émission Today de BBC Radio 4: «Nous avons constaté une augmentation constante depuis avant Noël.

«Nous avions vu les cas revenir en octobre et novembre, mais avant Noël, il y avait une forte augmentation, beaucoup plus de renvois chaque jour, et cela n’a cessé depuis.

«Notre préoccupation est que nous ne savons pas quand cela va s’arrêter car il y a encore plus de cas qui arrivent.

«C’est environ une semaine plus tard avant que les gens ne tombent gravement malades, donc ce nombre pourrait encore augmenter et nous sommes très inquiets à ce sujet.»

Il a appelé les gens à aller au-delà des directives du gouvernement, le cas échéant, et à ne quitter la maison que s’ils le devaient vraiment afin de réduire le taux de transmission.

1609490212

Les admissions à l’hôpital commencent à augmenter à travers le pays

Le Dr Alison Pittard, doyenne de la Faculté de médecine de soins intensifs, a déclaré qu’elle craignait que les pressions supplémentaires observées dans les hôpitaux de Londres pour faire face au volume de patients atteints de coronavirus aient commencé à se propager à travers le pays.

Lorsqu’on lui a demandé si les problèmes devenaient de plus en plus «généralisés», elle a déclaré à l’émission Today de BBC Radio 4: «C’est ce qui semble se passer.

«Tout le monde a vu ce qui se passe à Londres et la pression qui s’exerce à la fois sur les organisations et sur le personnel, et nous craignons que ce ne soit qu’une question de temps avant que cela ne commence à se répandre dans d’autres régions du pays, et nous le sommes déjà. commencer à voir ça.

«Il est vraiment important que nous essayions d’arrêter la transmission dans la communauté parce que cela se traduit par des hospitalisations.»

Le Dr Pittard a déclaré que le personnel était devenu «fatigué et épuisé» en raison de l’augmentation de la charge de travail après un certain nombre de mois mouvementés avec des patients atteints de coronavirus.

Elle a ajouté que déplacer les patients vers des hôpitaux moins fréquentés pour des soins intensifs était un «cauchemar logistique» et prenait du temps supplémentaire pour le personnel.

  • Il me sera difficile de venir te voir : Correspondances littéraires sur les conséquences de la politique française d'immigration - Collectif - Livre
    Nouvelles - Occasion - Etat Correct - Livre Bibliothèque avec étiq, tampon intérieur, Co - Vents d'Ailleurs GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • juliette has a gun Rouge à lèvres Fever Eau de Parfum -
    Lipstick Fever de Juliette Has a Gun est un parfum inspiré du parfum caractéristique du rouge à lèvres. Parce que comment est-il possible que tous les rouges à lèvres sentent à peu près la même chose? À partir des années 1920, le parfum de la violette s'ajoute au rouge à lèvres, alors à la mode. Les harmonies
  • Pret A Pousser Jardin int PRET A POUSSER LILO
    • Marre de tuer votre basilic ? Avec le potager d'intérieur Lilo, soyez assuré de belles récoltes toute l'année. Les nouvelles capsules garantissent des conditions de pousse encore plus adaptées aux besoins des plantes. Aromates, fleurs et même petits légumes, c'est si simple que même les mains gauches vont
  • Pop! Vinyl Figurine Pop! Rocks Freddie Mercury 1985 - Queen
    "All we hear is Radio ga ga Radio goo goo Radio ga ga"   Découvrez la nouvelle pop du légendaire Freddie Mercury! Freddie portait cette tenue lors du concert Live-Aid à Londres en 1985 et sa performance y est souvent décrite comme le meilleur concert live de tous les temps! Le groupe de rock britannique est
  • Pop! Vinyl Figurine Pop! Spirit Mufasa - Le Roi Lion - Exclusivité PIAB - Disney
    La nouvelle figurine Funko Pop! Exclusive Pop In A Box vient tout droit du premier film Le Roi Lion. Vous pouvez désormais ajouter Spirit Mufasa à vos collections! "N'oublie pas qui tu es, tu es mon fils et c'est toi le Roi." - Spirit Mufasa Mufasa apparaît en tant que fantôme plus années après que Simba
  • Ludovic Voyance LDMEDIACOM 1 séance de voyance par téléphone de 30 minutes avec Ludovic Voyance LDMEDIACOM
    Cabinet situé à Toulouse proposant une autre vision de la voyance ; une idée cadeau originale pour savoir ce que réserve l’année à venir