in

Le réalisateur de Wonder Woman 1984 n’a eu aucune contribution ni aucune idée de l’évolution de la Ligue de justice de Diana

Après des années d’attente, Wonder Woman 1984 est enfin sorti. Bien que les critiques aient été mitigées jusqu’à présent, une chose qui ne peut être mise en doute est l’amour que la réalisatrice Patty Jenkins a clairement pour le monde et la mythologie de la super-héroïne centrale. Dans une interview avec Collider, Jenkins a expliqué que même si elle faisait son propre truc avec les films solo de Wonder Woman, l’apparition du personnage dans d’autres films DCEU était hors de sa sphère d’influence.

« Je n’avais aucune idée de sa place dans l’une ou l’autre des versions de Justice League. Je tournais Wonder Woman au moment où ils ont commencé à tourner. Ligue de justice c’était donc une période très, très chargée. Mais non, je n’ai jamais eu aucune contribution ni même vraiment connaissance de ce qui allait se passer dans Justice League. Oui, j’ai toujours essayé d’être respectueux de savoir où elle finissait et de garder le même costume et toutes ces sortes de choses, mais je ne savais pas vraiment ce qui allait se passer là-bas. « 

CONNEXES: Les tendances #RestoreTheSnyderVerse alors que les fans demandent à Zack Snyder de terminer sa trilogie de la Ligue de la justice

Alors que Jenkins avait longtemps voulu faire un film de Wonder Woman, elle n’était pas la première réalisatrice à rejoindre le DCEU. Cet honneur est revenu à Zack Snyder. Et c’est donc Snyder qui a été chargé de présenter Wonder Woman au DCEU via Batman v.Superman. Cela signifie que non seulement Jenkins n’était pas en contrôle de la première apparition en direct de Wonder Woman dans les films de DC, mais qu’elle n’était pas non plus en charge du casting du rôle.

Pourtant, Jenkins a déclaré dans le passé à quel point elle était heureuse du choix de Snyder de Gal Gadot dans le rôle de la princesse Diana alias Wonder Woman, allant même jusqu’à admettre qu’elle-même n’aurait peut-être pas trouvé quelqu’un de meilleur.

«Je me souviens quand j’ai lu dans les nouvelles que Wonder Woman avait été choisi et que mon cœur se serrait. J’avais parlé au studio pendant si longtemps de le faire et je me disais bien ‘c’est ça’. Je suis sûr que nous ne le ferions pas ‘ J’ai fait le même choix. Franchement, je pense qu’ils ont fait un meilleur travail que je n’aurais pu parce que je ne sais pas que j’aurais parcouru la terre aussi dur pour la trouver. Je ne sais pas si j’aurais cherché international. J’aurais juste cherché une fille américaine. « 

Pendant le rapprochement de Gal Gadot et Patty Jenkins était une série d’événements fortuits en grande partie hors de leur contrôle, les deux ont construit un partenariat très fructueux, un qui se prolongera loin dans le futur, avec un troisième film Wonder Woman confirmé comme étant en développement, et le prochain biopic de Cléopâtre que Jenkins dirigera et Gadot produira et jouera.

Réalisé et co-écrit par Patty Jenkins, Wonder Woman 1984 met en vedette Gal Gadot, Chris Pine, Kristen Wiig, Pedro Pascal et Natasha Rothwell. Le film est arrivé dans les salles et HBO Max le 25 décembre, tout en débutant en salles sur les marchés internationaux à partir du 16 décembre. Cette nouvelle est originaire de Collider.

Sujets: Justice League, Wonder Woman 2, Wonder Woman, Snyder Cut, HBO Max

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.