Accueil Sports Les règles de Covid enfreintes lors de la fête du Nouvel An...

Les règles de Covid enfreintes lors de la fête du Nouvel An organisée chez Paul Scholes

Une fête du réveillon du Nouvel An qui a ignoré les règles de verrouillage a été organisée chez Paul Scholes.

Des photos de ses deux enfants, Arron et Alicia, ont fait surface, lors d’un rassemblement déguisé au manoir de 3,5 millions de livres sterling à Oldham.

La ville du Lancashire est actuellement soumise à des restrictions de niveau 4, ce qui signifie que le mélange de ménages est interdit.

Malgré cela, on pense que plus de 20 jeunes y ont participé.

Rien n’indique cependant que Paul Scholes savait quoi que ce soit sur le parti.

Alicia a posté une photo d’elle-même et de neuf amis le soir du Nouvel An, dont aucun n’était socialement éloigné.

Aucune distanciation sociale n’avait lieu Lire la suite Articles connexes Lire la suite Articles connexes

Aaron a fait de même avec l’un des participants déguisé en Jimmy Savile.

Le fils de Scholes a été reconnu coupable de voies de fait l’année dernière.

4,5 millions de personnes dans le nord-ouest sont actuellement soumises à des restrictions de niveau 4 et ne peuvent se mélanger qu’à leur propre ménage ou bulle.

Boris Johnson a annoncé que plusieurs zones étaient soumises à des restrictions plus sévères le 30 décembre.

Le nombre de cas positifs continue cependant d’augmenter et le Premier ministre a déclaré que des restrictions plus strictes pourraient être à l’horizon.

La fête a eu lieu malgré les restrictions de niveau 4

Il a déclaré à Andrew Marr: «Nous sommes tout à fait d’accord pour faire ce qu’il faut pour éliminer le virus et cela peut impliquer des mesures plus strictes dans les semaines à venir.»

Johnson a déclaré que les ministres devaient être «réalistes» quant à la propagation de la nouvelle variante du virus.

Le Premier ministre a cependant de nouveau souligné sa réticence à fermer les écoles, mais insiste sur le fait que cela reste une possibilité.

Samedi a vu 57 725 autres cas confirmés, ce qui porte le nombre à 2,5 millions tout au long de la pandémie.

75 000 personnes ont actuellement perdu la vie.