in

DaBaby aurait été arrêté alors qu’il faisait du shopping sur Rodeo Drive

Il semble que DaBaby ait terminé une journée de shopping menottes aux poignets.

Selon TMZ, le rappeur de 29 ans a été arrêté jeudi après avoir quitté le magasin Moncler de Rodeo Drive. Le service de police de Beverly Hills a confirmé l’arrestation à E! News, déclarant qu’un garde de sécurité de Gucci avait informé la police d’un homme qui semblait avoir « une arme de poing dans sa ceinture » alors qu’il marchait dans la rue avec un groupe d’hommes. Les autorités sont arrivées sur les lieux peu de temps après et ont encerclé le véhicule de DaBaby alors qu’il était sur le point de se retirer.

Le rappeur et ses trois amis ont été arrêtés alors que la police fouillait la voiture. Une arme de poing aurait été trouvée à l’intérieur du véhicule et DaBaby a ensuite été accusé de délit de port d’une arme à feu chargée.

« La police a pris contact avec le groupe après qu’ils sont entrés dans un véhicule et se préparaient à quitter la zone », a déclaré un porte-parole du département de police à E! Nouvelles. « Une enquête a suivi et une arme de poing de 9 mm a été trouvée dans le véhicule. »

Des vidéos et des photos ont depuis fait surface sur les réseaux sociaux, montrant l’artiste Blame It on Baby détenu à l’extérieur du magasin Dolce and Gabbana.

TMZ rapporte que les trois autres hommes n’ont pas été inculpés.

Restez à l’écoute car plus de détails deviennent disponibles.

L’incident a eu lieu environ un an après l’arrestation de DaBaby à Miami pour un différend financier avec un promoteur de l’émission. Le rappeur a été réservé dans la prison du comté de Miami-Dade pour avoir prétendument versé du jus de pomme sur le promoteur et volé 80 $, une carte de crédit et un iPhone. Il a été rapporté plus tard que DaBaby avait confronté le promoteur parce qu’il n’avait reçu que 20 000 $ pour un concert alors qu’ils avaient accepté 30 000 $. Il a évoqué la situation sur Instagram peu de temps après sa libération sous caution.

« S’il vous plaît, arrêtez de me parler de ce cul faible que j’ai passé 48 heures en prison et de cette tentative ratée de me briser le moral et d’interrompre le chemin », a écrit DaBaby sur Instagram. « Ne vous permettez pas d’être utilisé par des promoteurs janky et des hommes adultes paresseux qui démangent pour l’opportunité de déposer une plainte qu’ils ne gagneront pas. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.