in

Les visiteurs du musée du Louvre ont chuté de plus de 70% en 2020 ravagée par le virus

Délivré le: 08/01/2021 – 17:13

Le Louvre, le plus grand musée du monde, a subi une baisse du nombre de visiteurs de plus de 70% l’année dernière, les restrictions de Covid éloignant les amateurs d’art, a-t-il déclaré vendredi.

Les recettes ont diminué de plus de 90 millions d’euros (110 millions de dollars) par rapport à 2019.

Le Louvre, qui a fermé pendant six mois lors des verrouillages de coronavirus français, a vu le nombre de visiteurs plonger à 2,7 millions en 2020, contre 9,6 millions en 2019 et 10,2 millions en 2018, ce qui a été une année record.

Les visites d’étrangers, notamment des États-Unis, de Chine, du Japon et du Brésil, qui représentent généralement les trois quarts du total des visites, se sont presque taries, en particulier pendant les mois d’été habituellement chargés.

Le musée a réussi à limiter les dégâts avec son exposition à succès Léonard de Vinci qui a attiré 1,1 million de visiteurs et s’est terminée avant le premier lock-out français au printemps.

Le Louvre a également profité du temps d’arrêt pour booster son offre digitale, avec un nombre d’abonnés en ligne en augmentation de plus d’un million de 2019 à 9,3 millions, et le site louvre.fr enregistrant 21 millions de visites.

Il a également trouvé de nouveaux moyens de lever des fonds, notamment avec la distribution mondiale du documentaire « Une nuit au Louvre: Léonard de Vinci », destiné aux salles de cinéma, et « Bid for the Louvre », qui, selon lui, avait levé 2,4 millions d’euros par la vente aux enchères d’œuvres d’artistes vivants et « d’expériences uniques ».

Un concert du Nouvel An diffusé en direct par le DJ et auteur-compositeur David Guetta, dans le cadre d’une collecte de fonds, a attiré 16 millions de vues.

Le gouvernement français a quant à lui rapporté vendredi que les revenus du tourisme avaient baissé de 61 milliards d’euros, soit 41%, en 2020, à 89 milliards.

Le ministre du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a qualifié le déficit annuel de « choc », mais a déclaré que la France – première destination touristique mondiale – avait relativement bien résisté à Covid.

« La France a été plus résiliente que les autres destinations mondiales », a-t-il déclaré à France Télévison, grâce aux visiteurs des pays voisins et aux Français en vacances chez eux.

(.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.