in

Les alarmes de distanciation sociale provoquent une puanteur dans une entreprise d’hygiène française

Délivré le: 14/01/2021 – 07:51

Un fabricant mondial de lingettes et de papier toilette a créé une puanteur parmi ses employés français après leur avoir demandé de porter un appareil qui se déclenche s’ils enfreignent les règles de distanciation sociale sur le lieu de travail.

Le système d’alarme personnel émet un son d’avertissement de 85 décibels – à peu près le même qu’une tondeuse à gazon – si le porteur s’approche trop d’un collègue, selon des représentants syndicaux indignés du groupe.

Il devrait être testé sur les sites français du spécialiste de l’hygiène personnelle Essity, une entreprise suédoise qui fabrique du savon pour les mains, des mouchoirs en papier, des produits hygiéniques et des serviettes.

Le syndicat CFDT a dénoncé les alarmes comme «un système comparable à ceux qui tentent de dissuader les chiens d’aboyer», ajoutant que ce serait stressant et «infantilisant» pour les salariés.

Joint pour commentaire au siège de la société, le porte-parole Karl Stoltz a déclaré à l’. qu ‘ »il vient d’être testé en France ».

Les employés ont été informés que les alarmes sont destinées à leur propre sécurité et que les appareils seront désactivés dans la cantine de l’entreprise, les toilettes et les zones médicales.

Les capteurs ne seront pas personnalisés et ne disposeront pas de système permettant à l’entreprise de les localiser, selon la direction.

Les propositions devraient être discutées lors d’une réunion du personnel la semaine prochaine, mais les employés préviennent déjà que les appareils finiront comme de nombreux produits à usage unique de l’entreprise.

Christine Duguet, une représentante syndicale de la CFDT, a prédit qu ‘«ils finiront dans les poubelles ou resteront dans une armoire. C’est complètement absurde».

(.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.