in

Le producteur de Metallica, Bob Rock, vend les droits de l’album noir

Bob Rock a vendu ses droits de producteur de l’album Black de Metallica à la société d’investissement Hipgnosis Songs Fund, poursuivant une tendance récente de l’industrie du rock.

Le Canadien, qui a également cédé ses droits sur les chansons qu’il dirigeait pour le chanteur jazz-pop Michael Buble, a coproduit le cinquième album éponyme du groupe de métal avec le guitariste James Hetfield et le batteur Lars Ulrich. Cet album acclamé a été le premier de Metallica à dépasser le Billboard 200 et a depuis été certifié 16 fois platine aux États-Unis, ce qui en fait l’un des albums les plus vendus du pays.

L’accord, conclu pour un montant non divulgué, comprend les droits sur 43 chansons au total.

Hipgnosis a été fondé par Merck Mercuriadis, qui a dirigé des artistes comme Elton John, Guns N ‘Roses, Iron Maiden, Morrissey et Jane’s Addiction. La société a été très active ces dernières semaines: dans le cadre d’un accord d’une valeur de 150 millions de dollars, elle a acquis 50% des droits sur l’ensemble du catalogue arrière de Neil Young.

«J’ai mis mon cœur et mon âme dans ces enregistrements», a déclaré Rock dans un communiqué, rapporte The Guardian. «Je sais à quel point Merck aime la musique, c’était donc une affaire facile à mettre en place.»

Mercuriadis a ajouté: «L’ampleur des énormes succès de Bob Rock est presque impossible à égaler par n’importe quel créateur dans l’histoire de la musique. De l’album noir le plus célèbre de Metallica au Noël de Buble, il a produit certains des plus grands albums de tous les temps qui continuent d’être toujours verts, année après année.

Début janvier, le batteur de Fleetwood Mac, Mick Fleetwood, a vendu les droits de musique enregistrée sur son catalogue musical complet à BMG. Le mois dernier, Bob Dylan a déchargé ses droits d’édition à Universal Music Publishing Group – et selon un rapport, il pourrait avoir rejeté une offre de 400 millions de dollars de Hipgnosis.