in

Déferlement de choc, colère face à l’attaque brutale d’un jeune de 15 ans à Paris

Délivré le: 24/01/2021 – 13:33

Un garçon de 15 ans a été battu et laissé dans le coma dans un quartier chic de Paris le 15 janvier, provoquant une vague d’indignation à travers la France et à l’étranger, avec des personnalités célèbres dont le footballeur Antoine Griezmann et l’acteur Omar Sy exprimant leur dégoût à l’attaque et le souci de la victime.

Une vidéo partagée sur les réseaux sociaux montre le garçon, identifié uniquement comme Yuriy, attaqué par une foule d’hommes cagoulés, qui l’ont frappé à plusieurs reprises avec une batte puis lui ont donné des coups de pied alors qu’il gisait au sol, dans le quartier de Javel dans le 15e arrondissement de Paris. (quartier), quartier résidentiel bourgeois au bord de la Seine.

Yuriy faisait partie d’un groupe d’amis rentrant de l’école à pied, a déclaré sa mère, Nataliya Kruchenyk, à la chaîne d’information BFMTV. Les autres ont réussi à s’enfuir, a-t-elle dit, mais Yuriy est tombé alors qu’il tentait de fuir et a été laissé isolé alors que la foule l’attaquait et le laissait pour mort.

La police a ouvert une enquête sur une tentative d’homicide intentionnel.

«Ils l’avaient mis dans un camion de pompiers pour l’emmener à l’hôpital à mon arrivée», a déclaré Kruchenyk à BFMTV. «Il était dans un état horrible. Ils lui ont ouvert le crâne, ils lui ont cassé le bras, un doigt, son épaule et ses côtes.

Une fois rétabli, « nous ne savons pas s’il sera le même qu’avant », a poursuivi Kruchenyk. Elle a appelé des témoins à se manifester afin que «plus d’enfants n’aient plus à subir ce qu’il a souffert».

«Il a commencé à se réveiller un peu à l’hôpital, mais il est très agité», a déclaré Kruchenyk au Figaro au quotidien. «Les médecins disent que c’est normal. Il est toujours intubé et n’a toujours pas pu parler.

«Les médecins sont maintenant relativement optimistes», a-t-elle poursuivi. «Dieu nous aide malgré tout.»

Des Français célèbres se sont tournés vers les réseaux sociaux pour exprimer leur indignation face à l’attaque et leurs meilleurs vœux pour Yuriy.

«Des images insupportables», a écrit Griezmann sur Twitter samedi. « Sois fort, Yuriy, et va mieux. »

«Je vous souhaite un fort rétablissement, Yuriy, et je pense à vous et aux vôtres», a tweeté Omar Sy, la star du drame policier Netflix Lupin.

« Tout mon soutien à Yuriy et à sa famille », a tweeté la star française du basket Rudy Gobert. « Frapper quelqu’un encore et encore et quand il est au sol ne montre que la lâcheté des attaquants. »

En Espagne, l’ancien gardien de but du Real Madrid Iker Casillas a tweeté: « Quel genre de monde merdique est-ce? »

Inquiétude croissante face à la criminalité à Paris

C’était une «attaque incroyablement sauvage», a écrit le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter. L’enquête doit traduire en justice les «auteurs de cet acte crasseux», a-t-il poursuivi, tout en exprimant «son soutien au jeune garçon et à sa famille».

«Extrêmement choquée par l’innommable attaque contre Yuriy», a tweeté la maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo. «Les personnes responsables doivent être trouvées et traduites en justice. Tout mon soutien à lui et à sa famille.

Paris a connu une inquiétude croissante face à la criminalité ces dernières années. Les chiffres de 2019 – avant que les verrouillages de Covid-19 ne confinent les gens dans leurs maisons pendant une grande partie de 2020 – ont montré une augmentation de 46% des coups et des agressions au cours des six années précédentes.

Rachida Dati, maire du 7e arrondissement voisin avec la droite Les Républicains (LR), a été réélue lors des élections à la mairie de l’année dernière en partie en se concentrant sur la résurgence de la criminalité dans la capitale.

Exprimant son soutien à Yuriy et à sa famille, Dati a tweeté que «cette violence vient d’un sentiment d’impunité» et que c’est «le bilan de la gauche à la mairie de Paris», où les socialistes dirigent depuis 2001.

«Nous avons besoin d’une présence policière plus forte», a déclaré le maire LR du 15e arrondissement, Philippe Goujon, à la chaîne de télévision CNEWS.

(. avec .)