in

J.Prince dit qu’il est «  heureux  » de voir Lil Wayne et Kodak Black sortir de prison

Comme beaucoup de leurs fans, J.Prince est heureux d’avoir vu Lil Wayne et Kodak Black recevoir les pardons de Donald Trump.

Le fondateur de Rap-A-Lot Records a dit tout autant lors d’une nouvelle interview avec The Breakfast Club vendredi. «Je suis heureux pour ces deux frères», a-t-il déclaré lorsqu’on lui a demandé ce qu’il pensait de leur pardon et de leur soutien à Trump. «Je ne suis qu’un fan à part entière des potes qui sortent de la porcherie. … Je ne suis pas fou de ça. Je pense que plus de présidents doivent faire des choses comme ça.

Trump a accordé la clémence aux deux rappeurs juste avant de quitter le bureau. Wayne a été gracié pour les accusations d’armes fédérales en suspens et Kodak a obtenu une commutation pour falsification d’informations sur les formulaires fédéraux d’achat d’armes à feu. Cependant, il fait toujours face à une accusation d’inconduite sexuelle criminelle au premier degré pour avoir prétendument violé une femme en Caroline du Sud.

Ailleurs dans l’interview, Prince a discuté de l’aide à conclure un accord entre Megan Thee Stallion, Jay-Z et Carl Crawford de 1501, affirmant qu’il avait hâte que cela se termine la semaine prochaine et expliquait la situation de Meg. «Elle est toujours avec 1501 [and] 300 [Entertainment] et Roc Nation la gère.

Il a également évoqué le cofondateur de Death Row Records, Michael «Harry-O» Harris, affirmant qu’il avait également fondé Rap-A-Lot. Prince a dit «jamais» lorsqu’on lui a demandé si Harris était l’un des fondateurs originaux, et que d’après ce que Prince sait, Harris a lancé cette rumeur. Trump a également gracié Harris fin janvier.

Regardez le reste de l’interview en haut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.