in

TI s’exprime sur les allégations d’abus sexuels: «  Pas des histoires d’événements réels  »

TI redouble de déni des accusations odieuses.

Vendredi, le rappeur d’ATL s’est rendu sur Instagram pour répondre aux allégations d’abus sexuels portées contre lui et sa femme, Tameka « Tiny » Harris. TI – nom légal Clifford Harris Jr. – a déclaré qu’il lui avait été difficile de garder le silence à la suite du scandale, mais a estimé que c’était nécessaire pour protéger sa famille des acteurs litigieux.

« Il a été extrêmement difficile pour moi de rester silencieux à la lumière de toutes les choses qui se sont produites et de toutes les allégations flagrantes qui circulent à propos de moi et de ma femme », a-t-il déclaré. « Mais il y a une raison à cela, et cela ne me dérange pas de la partager. Vous voyez, si une personne n’a aucun droit de vous avoir au tribunal au pénal ou au civil … la meilleure chose à faire est de vous accuser de diffamation. … Traînez-vous devant le tribunal, faites-vous payer leurs frais juridiques. « 

Il a suggéré que les personnes à l’origine des allégations essayaient simplement de l’amener, lui et sa famille, à les traiter de «menteurs», ce qui pourrait leur donner lieu à une poursuite civile. TI a déclaré qu’il avait l’impression que la charge de la preuve incombait à l’accusé plutôt qu’à l’accusateur, mais a souligné que toutes les victimes présumées devaient être entendues.

« Les femmes, les femmes noires en particulier, doivent être soutenues, protégées, défendues et élevées », a-t-il déclaré. « Cependant, le mal n’a pas de sexe … Une menace se présente sous toutes ses formes et tailles … »

TI a poursuivi en décrivant sa femme comme une « belle personne » et une bonne mère qui ne mérite rien de tout cela. Il a également déclaré que ses activités sexuelles et celles de Tiny avaient toujours été menées avec des adultes consentants.

« Ce que nous n’allons pas faire, c’est ouvrir la porte de ma chambre … Mais je dirai ceci: tout ce que nous avons fait, a été fait avec des adultes consensuels qui [are] dans ce que nous aimons et ce que nous aimons … « continua-t-il. » Nous n’avons jamais forcé personne, nous n’avons jamais drogué personne contre son gré, nous n’avons jamais détenu personne contre son gré, nous n’avons jamais fait rien faire à personne … Jamais violé personne. « 

Le rappeur a déclaré que les allégations d’abus faisaient du mal aux véritables victimes parce qu’elles n’étaient rien de plus que des allégations sans fondement. Il a ensuite suggéré que ceux qui l’avaient accusé et sa femme essayaient simplement de gagner en influence.

« Ce ne sont pas des histoires d’événements réels, et j’en ai la preuve », a-t-il déclaré. « … J’ai la preuve de personnes qui sont allées en direct … et qui disent plus tard, ‘Je voulais juste un peu d’influence. Je ne peux pas croire qu’ils aient réellement posté cette merde. Je voulais juste un peu d’influence.’ Alors c’est à ça que nous avons affaire … Comment allez-vous être à la fois victime et agresseur? « 

Il a répété que toutes les victimes méritaient d’être entendues et traitées de manière à les mettre suffisamment à l’aise pour «montrer leur visage» et dire: «C’est ce qui m’est arrivé. C’est lui qui l’a fait », afin que les étapes nécessaires puissent suivre. Ce n’est pas ça. « 

Le scandale a fait la une des journaux nationaux jeudi après qu’une femme nommée Sabrina Peterson ait commencé à partager des captures d’écran de DM de victimes présumées. Les messages décrivaient des cas d’abus et d’agression sexuels et incluaient des allégations selon lesquelles TI et Tiny exigeaient que les femmes prennent de la drogue avant d’entrer chez elles.

Un porte-parole du couple a déclaré à Complex qu’ils avaient des problèmes avec Peterson depuis plus d’une décennie et qu’ils pourraient intenter une action en justice.

« M. et Mme Harris veulent être enregistrés et, plus important encore, veulent que le public sache qu’ils nient catégoriquement et de la manière la plus forte possible les allégations scandaleusement effroyables faites contre eux par Sabrina Peterson », a déclaré le porte-parole. « Les Harrise ont des difficultés avec cette femme depuis plus d’une décennie. Ils prennent cette affaire très au sérieux, et si ces allégations ne s’arrêtent pas, ils prendront les mesures juridiques appropriées. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings