in

Les épouses de la police du Capitole en colère contre le chef de la police pour avoir exposé des agents au COVID

L’épouse d’un officier de police du Capitole qui a été testé positif au COVID a écrit un e-mail cinglant au chef de la police par intérim … l’accusant, ainsi que d’autres hauts fonctionnaires, d’avoir inhumainement exposé des familles au virus … et elle dit que ce n’est que l’un d’une série de les échecs qui ont compromis la santé physique et mentale de ceux qui ont juré de protéger et de servir.

LaToya Getz expédié le courriel – obtenu par TMZ – au chef par intérim Yogananda Pittman, dans laquelle elle dit que ces agents n’ont pas été vaccinés et qu’il est rentré à la maison pour se percher – elle dit que son enfant de 14 ans a maintenant le COVID.

Getz dit … « Je représente les épouses de la police du Capitole des États-Unis qui portent le poids en ce moment, et nous ne serons pas ignorés! »

Elle dit que le jour de l’insurrection, elle a écrit 2 lettres « suppliant » les agents de police de vacciner la base, mais comme elle le dit, « cela est tombé dans l’oreille d’un sourd ». Elle dit que la nuit du 6 janvier, son mari a été testé positif, ajoutant: « Nous avons pris toutes les précautions, car je suis immunodéprimée, pour être en sécurité pendant presque 1 an mais, notre enfant de 14 ans l’a à partir d’aujourd’hui. »

Et puis, Getz supporte … « Ces hommes et ces femmes ont fait leur travail, et ils l’ont bien fait le 6 janvier et ils ne se sont pas encore plaints … c’est là que nous intervenons. Nous sommes offensés que la police du Capitole américaine le leadership a laissé tomber vos employés et nos familles. « 

Elle veut également savoir, entre autres, comment ils gèrent le SSPT avec les agents et leurs familles.

Puis Getz lance son ultimatum … « Les épouses attendent des réponses à nos questions dans les 72 heures. » Elle ne révèle pas leur prochain coup si rien n’est fait.

Comme TMZ l’a rapporté, la base est en colère contre la direction pour ne pas leur donner de conseils sur la usage dela force après l’insurrection. Beaucoup sont indignés que le chef de la police par intérim a présenté ses excuses au Congrès pour ne pas se préparer correctement pour le 6 janvier, mais elle ne s’est jamais excusé à ses officiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.