in

Les procureurs recommandent une peine avec sursis à l’ancien Premier ministre français Balladur

Délivré le: 02/02/2021 – 18:40

Les procureurs du procès pour corruption de l’ancien Premier ministre français Edouard Balladur ont demandé mardi qu’il soit condamné à une peine d’un an de prison avec sursis.

Ils ont déclaré que l’homme de 91 ans, jugé pour avoir utilisé des pots-de-vin provenant d’accords d’armement des années 1990 pour aider à financer une candidature présidentielle, devrait également payer une amende de 50 000 euros (60 000 dollars).

L’ancien ministre de la Défense de Balladur, François Leotard, également jugé à la Cour de justice de la République, qui connaît des affaires de faute ministérielle, devrait se voir infliger une peine de deux ans avec sursis et une amende de 100 000 euros pour avoir été « beaucoup plus impliqué » dans le prétendu pots-de-vin que son ancien patron, ont-ils dit.

Ni l’un ni l’autre n’était au tribunal pour entendre la déclaration finale des procureurs.

L’ancien premier ministre conservateur fait partie d’une longue liste de hauts responsables politiques français poursuivis pour de prétendus méfaits financiers, dont l’ancien président Nicolas Sarkozy et son prédécesseur, Jacques Chirac.

Balladur et Leotard, 78 ans, ont été inculpés en 2017 de « complicité dans l’utilisation abusive des actifs de l’entreprise » pour la vente de sous-marins au Pakistan et de frégates à l’Arabie saoudite entre 1993 et ​​1995.

Les enquêteurs ont découvert environ 13 millions de francs de pots-de-vin provenant de ces transactions, d’une valeur de 2,8 millions d’euros après prise en compte de l’inflation.

On soupçonne qu’une grande partie de l’argent a été acheminée vers la candidature présidentielle de Balladur en 1995, alors qu’il était Premier ministre dans les dernières années de la présidence de François Mitterrand, dans une affaire connue sous le nom d ‘ »affaire Karachi ».

En particulier, l’enquête a révélé une injection de fonds de 10,25 millions de francs – principalement en billets de 500 francs – alors que l’équipe de Balladur se démenait après sa défaite au premier tour de scrutin.

Balladur, qui doit également répondre à une accusation selon laquelle il a dissimulé les crimes, a nié tout acte répréhensible, affirmant que les 10 millions de francs provenaient de la vente de T-shirts et d’autres articles lors de rassemblements électoraux.

Ces allégations ont été révélées au cours d’une enquête sur un attentat à la bombe de 2002 à Karachi, au Pakistan, qui visait un bus transportant des ingénieurs français.

Quinze personnes ont été tuées, dont 11 ingénieurs travaillant sur le contrat sous-marin, et le réseau terroriste Al-Qaïda a été initialement soupçonné de l’attaque.

Mais l’attention s’est ensuite tournée vers l’accord sur les sous-marins alors que les enquêteurs se demandaient si l’attentat à la bombe était peut-être une vengeance pour la décision de Chirac de suspendre le paiement des commissions pour les contrats d’armes peu après avoir battu Balladur lors du vote présidentiel.

Leotard est accusé d’avoir créé un «réseau opaque» d’intermédiaires pour les contrats signés avec le Pakistan et l’Arabie saoudite.

(.)

Écoutez une nouvelle chanson ASAP Rocky intitulée «G-Unit Rice»

La meilleure amie de Kylie Jenner, Stassie Karanikolaou, fait monter la chaleur alors qu’elle affiche ses courbes à couper le souffle en lingerie rouge