in

Les troupes suédoises rejoignent le groupe de travail Takuba dirigé par la France au Mali

Délivré le: 05/02/2021 – 22:46

Des soldats suédois se sont déployés dans une nouvelle mission des forces spéciales européennes combattant les djihadistes au Mali, ont annoncé vendredi des sources militaires françaises.

« Les premières opérations ont été menées », a déclaré le porte-parole de l’armée française Frédéric Barbry à propos des Suédois, ajoutant qu’ils resteraient au Mali jusqu’à la fin du mois.

Le parlement suédois a approuvé le déploiement de jusqu’à 150 soldats dans la soi-disant force opérationnelle Takuba en juin de l’année dernière, avec des renforts jusqu’à 100 autres. Le mandat expire le 31 décembre 2021.

Soutenus par trois hélicoptères Black Hawk de fabrication américaine et une unité médicale, les Suédois sont stationnés dans la région de Liptako, une zone instable près de la frontière du Mali avec le Niger et le Burkina Faso.

Plusieurs groupes djihadistes liés à Al-Qaïda et à l’État islamique dans le Grand Sahara (ISGS) opéreraient dans la région.

L’armée suédoise, interrogée par l’., a confirmé qu’elle « dispose déjà de personnel dans le secteur ».

Leur arrivée est un coup de pouce pour la France, qui compte 5 100 soldats stationnés au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad dans le cadre des efforts de stabilisation de la région aride et en proie à la pauvreté.

Paris a exhorté ses partenaires européens à partager ce fardeau.

Le contingent suédois rejoindra des soldats d’Estonie et de République tchèque dans la force d’élite dirigée par la France, dont le but est de former des soldats maliens et d’opérer à leurs côtés.

Les Suédois joueront un rôle de soutien pour l’ensemble de Takuba, qui comprend actuellement une unité franco-estonienne à Gao et une unité franco-tchèque à Menaka, a déclaré le colonel Barbry.

La Suède contribue déjà à une force de maintien de la paix de l’ONU de 13 000 hommes qui a été déployée au Mali depuis juillet 2013 après que des djihadistes se soient emparés d’une grande partie du nord du pays l’année précédente.

Takuba est la dernière initiative internationale pour le Sahel poussée par la France, suite aux efforts visant à créer une force régionale composée de soldats africains connue sous le nom de G5 Sahel.

Le G5 Sahel a été confronté à des problèmes de financement et de formation et son commandant en chef s’est récemment déclaré préoccupé par la perspective de voir la France réduire son empreinte, ce qui affecterait les capacités logistiques et aériennes de la force.

Les autres puissances européennes, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, ont toutes deux envoyé des troupes pour participer à la force de maintien de la paix de la MINUSMA de l’ONU.

(.)

Smokepurpp lance une vidéo pour la nouvelle chanson « We Outside » f / Lil Mosey

Larsa Pippen montre son physique sensationnel dans un minuscule bikini noir alors qu’elle prend le soleil sur la plage