in

Les flics de Phoenix ont attrapé des manifestants désobligeants du BLM sur une vidéo, un biais révélé

Lire le contenu vidéo

Trois officiers de police de Phoenix n’ont pas réalisé qu’ils étaient enregistrés alors qu’ils dénigraient secrètement les manifestants du BLM l’année dernière – aspirant ouvertement à leur infliger de la violence … révélant apparemment leur parti pris.

Les officiers ne sont pas identifiés pour l’instant, mais sur les images de la caméra corporelle – obtenues par ABC15 – ils bafouent dans une voiture de police, faisant référence à un groupe de manifestants en octobre en termes vulgaires.

Vous entendez un flic les appeler « connards » et « ass **** kids », tandis qu’un autre se demande pourquoi ils (les flics) n’ont pas juste écrasé les manifestants quand on leur en a donné la chance …

Un officier de sexe masculin suggère qu’ils auraient juste dû les gazer tous, ajoutant … « qui donne comme ***? » Les 3 officiers discutent également de la façon dont eux et le public sont « malades » de ces manifestations, tout en déplorant le fait qu’ils doivent porter des bodycams … parce qu’ils les obligent à être parfaitement propres.

Par exemple, les agents expliquent comment il était une fois … ils étaient capables de piétiner de petits sacs de drogue pour lesquels ils n’avaient peut-être pas procédé à des arrestations, mais qu’ils doivent maintenant le faire parce qu’ils sont surveillés par la caméra. L’ironie est qu’ils sont enregistrés à ce moment précis.

Plus tard, alors qu’ils partaient en voiture, vous entendez quelqu’un dans la rue leur hurler de rentrer chez eux. La blague des officiers à ce sujet, et on termine la conversation en appelant cette personne un « putain de morceau libéral de merde ».

ABC15 a également documenté des «pièces de défi» qui auraient été achetées, vendues et distribuées entre différents officiers du PD de Phoenix … presque comme des jetons pour ceux qui pourraient blesser les manifestants dans certaines parties de leur corps, y compris dans leurs zones de l’aine.

Le chef du PD de Phoenix a fait la déclaration suivante: « Je sais que le comportement non professionnel, irrespectueux et inapproprié de même l’un de nos officiers ternit le badge mais, plus important encore, il fait mal à la communauté que nous avons juré de protéger. » Il ajoute: « Je ne permettrai pas que les actions et les discours de quelques-uns des 4 000 hommes et femmes du département de police de Phoenix détruisent la confiance et la crédibilité de ceux que nous servons. Lorsque cette conduite ne montre pas de respect, vous pouvez vous attendre à ce que je le chef prendra des mesures disciplinaires rapides et décisives. « 

L’affaire fait l’objet d’une enquête et cette séquence devrait être citée pour la défense de plusieurs manifestants arrêtés à Phoenix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.