in

Shadow and Bone : les principales différences entre les livres et la série Netflix

Alors que l’on sait tous que la série Shadow and Bone : la saga Grisha est basée sur les livres de Leigh Bardugo, l’adaptation Netflix change un certain nombre de choses par rapport au grishaverse. Voyons quelles sont les plus grandes différentes entre la série et les livres.

Si vous n’avez pas encore vu la saison 1 de Shadow and Bone, attention, il y a des spoilers dans cet article.

Les différences entre la série et les livres Shadow and Bone

Comme la plupart des adaptations du papier à l’écran, Shadow and Bone de Netflix présente des différences importantes entre la série et les livres. Cependant, Shadow and Bone était encore plus ambitieux dans ses changements grâce au showrunner Eric Heisserer et son équipe d’écriture, avec l’auteur du livre Leigh Bardugo, combinant les événements du premier livre avec un certain nombre de personnages des livres suivants Six of Crows afin d’en faire un monde plus complet et plus étoffé. Heureusement pour nous, les changements sont tous réussis.

De nombreuses intrigues entremêlées

L’intrigue principale de Shadow & Bone suit plus ou moins la trame empruntée par le premier livre. La principale protagoniste, Alina Starkov (Jessie Mei Li), est une orpheline qui a grandi dans le pays de Ravka avec son meilleur ami, Malyen « Mal » Oretsev (Archie Renaux). Le royaume étant actuellement en guerre, tous deux sont enrôlés dans la Première Armée. Au cours d’une mission dangereuse avec leur unité militaire pour traverser le Fold, la bande de ténèbres épaisse qui coupe leur royaume en deux, Alina se découvre des pouvoirs rares que l’on croyait n’être un mythe. Ses nouveaux pouvoirs d’invocatrice de lumièrel font d’elle une Grisha, une personne capable de manipuler la matière au niveau moléculaire. Cela signifie également qu’elle est la seule à avoir le potentiel de détruire le Fold, ce qui fait d’elle une cible pour ceux qui voudraient l’utiliser notamment le général Kirigan, alias le Darkling (Ben Barnes), chef de la Seconde Armée Grisha et Grisha le plus puissant du monde.

En même temps, trois autres intrigues importantes se déroulent également. Mal a sa propre histoire, à la fois en restant dans la Première Armée quand Alina est enlevée, et sa quête pour retrouver le Cerf de Morozova, une créature mythique aux capacités magiques. Puis il y a les Crows, dirigés par le cerveau Kaz Brekker (Freddy Carter), le maître espion Inej Ghafa (Amita Suman) et le tireur d’élite Jesper Fahey (Kit Young). Le trio comploteur de la ville de Ketterdam a pour mission de kidnapper Alina pour une somme plus importante que n’importe quel travail qu’ils ont déjà effectué. Alors que les chemins de tous ces personnages convergent, il y a encore une quatrième intrigue qui se déroule : Nina Zenik (Danielle Galligan) est une Grisha fondeuse en mission secrète pour les Darkling lorsqu’elle est kidnappée par Matthias Helvar (Calahan Skogman), un Fjerdan Drüskelle – des chasseurs de Grisha qui détestent et craignent les Grisha.

Cela fait beaucoup d’histoire pour 8 épisodes, et l’écriture serait impressionnante quoi qu’il en soit. Mais si l’on considère l’habileté avec laquelle la série a tissé de nouvelles intrigues et, on peut le dire, a considérablement amélioré le livre à certains égards, cela devient un accomplissement encore plus impressionnant. Voici tous les changements majeurs de la série Netflix par rapport aux livres.

Les crows sont de la partie

Le changement le plus important et le plus significatif par rapport aux livres est la présence des Crows dans la série Netflix. Non seulement Kaz Brekker et sa bande n’apparaissent pas dans le premier livre, mais ils n’apparaissent pas du tout dans la trilogie Grisha. En fait, ils ne sont pas présentés avant leurs deux propres livres, Six of Crows et La Cité corrompue (Crooked Kingdom), une duologie autonome. Bien qu’il se déroule dans le même monde, Six of Crows se déroule dans la ville de Ketterdam et en partie dans le pays de Fjerda, un endroit souvent mentionné dans la trilogie mais jamais visité. L’aventure des Crows se déroule après les événements de la trilogie Grisha, de sorte que des personnes et des événements sont parfois mentionnés dans leurs livres, mais n’ont pas un grand impact sur l’histoire.

Les Crows dans la série Shadow and Bone

Néanmoins, Eric Heisserer et Leigh Bardugo voulaient impliquer les Crows dès le début de la série Netflix Shadow and Bone, et c’était une sage décision. Si la trilogie est très intéressante en soi, l’intégration des Crows dans la première saison de la série a permis d’élargir considérablement le monde et d’obtenir un casting beaucoup plus vaste, diversifié et intéressant grâce à des personnalités distinctes et des intrigues séparées. Cependant, la série ne s’est pas contentée d’intégrer l’histoire des Crows des livres à la série principale ; leur histoire est entièrement originale pour la série et ce que le showrunner Eric Heisserer a dit à plusieurs reprises pourrait être considéré comme une préquelle à leur histoire dans Six of Crows. Ainsi, chaque élément de leur histoire dans la série n’existe pas du tout dans les livres.

Nina et Matthias n’étaient pas dans les premiers livres non plus

Comme pour les Crows, Nina Zenik et Matthias Helvar ne sont pas présentés avant Six of Crows dans les livres. De tous les personnages de ces livres, c’est Nina qui a les liens les plus étroits avec la trilogie originale, car il est révélé qu’elle était en mission pour Ravka pendant les événements de la trilogie Shadow and Bone lorsqu’elle a été capturée par Fjerdan Drüskelle, y compris Matthias. Il est intéressant de noter que, si l’histoire des Crows est entièrement originale pour la série et constitue une préquelle aux événements de leurs propres livres, l’histoire de Nina et Matthias dans la série est plus ou moins celle du livre Six of Crows.

Nina et Matthias dans Shadow and Bone

La capture de Nina, le naufrage, le fait qu’ils doivent se faire confiance pour survivre, et le fait qu’elle l’envoie en prison, tout cela se passe dans les livres, mais surtout en flash-back. Il est donc intéressant de noter que la série raconte leur histoire plus tôt que dans les livres, mais au moment où elle se serait réellement déroulée dans la chronologie réelle de Shadow & Bone dans cet univers. C’est une façon claire et nette d’impliquer la dernière intrigue majeure et les derniers personnages. Comme il semble que Nina fera partie des Crows et de leur prochain projet pour la saison 2, la saison 1 de Shadow & Bone a intelligemment mis fin à son histoire et à celle de Matthias dans Six of Crows pour se concentrer sur l’histoire principale de la série.

Arken Visser est un tout nouveau personnage

L’histoire des Crows a même été enrichie d’un tout nouveau personnage qui n’est pas du tout présent dans les livres : il s’agit d’Arken Visser (Howard Charles), un contrebandier qui fait traverser le Fold aux passagers sans être détecté. Il ne s’agit pas non plus d’une réimpression d’un autre personnage mineur des livres.

Arken Visser dans shadow and bone

Arken est un personnage original créé pour la série. Bien qu’il ait trouvé la mort aux mains du Darkling, Arken a eu un impact significatif sur les événements de la série. Non seulement il était responsable de la traversée du Fold et de l’arrivée des Crows à Ravka, mais il a également joué un rôle déterminant dans leur tentative de capture d’Alina, et en a pris la responsabilité. D’un point de vue secondaire, il a également servi à illustrer le fait qu’il existe des gens dans le monde qui ne veulent pas vraiment que le Fold soit détruit, car cela sert leurs intérêts de le garder intact, donnant ainsi une strate supplémentaire de profondeur et de complexité au monde.

Le général Zlatan et toute l’histoire de la guerre civile sont aussi nouveaux dans la série

Dans les livres, aucune guerre civile ne se prépare et le charismatique général Zlatan (Tom Weston-Jones) n’incite pas les troupes de la Première Armée et les citoyens de West Ravka à se retourner contre le reste du pays pour devenir une nation indépendante. Il s’agissait d’une autre intrigue créée spécifiquement pour la série et elle a servi plusieurs objectifs. Comme Arken, elle permet d’étoffer le monde et de souligner à quel point le royaume de Ravka est instable et proche de l’effondrement. Il ajoute également une couche sympathique au personnage du Général Kirigan en tant que Darkling.

Général Zlatan dans shadow and bone

Il est le méchant, et ses actions sont inexcusables. Pourtant, on peut comprendre qu’il soit suffisamment désespéré pour aller au-delà de la rédemption après avoir mené une guerre sur deux fronts et avoir appris la trahison du peuple de son propre pays qui se retourne contre lui et son armée. Cela donne lieu à un moment fantastique où il baisse sa garde et permet à Alina de voir à quel point il se sent épuisé et seul, donnant au public une autre raison de comprendre son besoin obsessionnel et toxique d’elle.

L’histoire d’Alexei se termine de manière très différente

Dans les livres, comme dans la série, Alexei (Antonín Masek) est un cartographe et fait partie de l’unité d’Alina. Cependant, son histoire est considérablement modifiée dans la série Netflix. Dans les livres, il est tué et dévoré par un volcra lors de leur première traversée fatale du Fold, il est donc un personnage mineur.

Alexei dans Shadow and Bone

Dans la série Netflix, il ne fait pas long feu non plus, mais son rôle est essentiel, car il met en marche la mission des Crows. La série tisse habilement sa nouvelle histoire dans celle des Crows, faisant d’Alexei l’un des seuls survivants de l’attaque initiale des volcras dans le Fold, avec lui sautant du navire et s’enfuyant plutôt que d’être dévoré. Malheureusement, il est capturé et contraint de révéler l’identité d’Alina en tant qu’invocatrice de lumière. Il connaît une fin rapide, comme dans les livres, mais la série fait de lui un maillon essentiel de la chaîne de l’intrigue.

Alina est à moitié Shu

Dans les livres, Alina est une jeune fille blanche aux cheveux clairs. La série Netflix change cela, cependant, en faisant d’Alina une demie-Shu, sa mère étant originaire de Shu Han, un pays situé entre la Mongolie et la Chine. Dès le départ, Eric Heisserer et Leigh Bardugo ont voulu que leur protagoniste principal soit métisse et non blanche comme dans les livres, et l’actrice de Shadow and Bone, Jessie Mei Li, est mi-blanche mi-chinoise.

Alina, l'invocatrice de lumière dans shadow and bone

Faire d’Alina une métisse dans la série était une décision audacieuse, mais comme Jessie Mei Li s’inspire de ses propres expériences, cela renforce le sentiment de non-appartenance d’Alina, qui a un pied dans deux mondes sans être fermement installée dans l’un ou l’autre. Cela fournit également une raison plus profonde pour laquelle elle n’est pas immédiatement acceptée par les Grisha ou ceux qui l’entourent ; avec le royaume dans une longue et amère guerre avec Shu Han, il est difficile pour les gens de Ravka de lui faire immédiatement confiance. Certains fans ont critiqué ce qu’ils considèrent comme un racisme anti-asiatique à l’égard d’Alina. Cependant, dans le contexte de la série, et compte tenu du fait que ces moments ont été inspirés par les propres expériences de Jessie Mei Li, cela présente une autre couche complexe d’un personnage qui peut parfois être assez terne et effacé dans les livres.

Le personnage de Mal est bien meilleur dans la série

Le personnage qui a le plus changé par rapport aux livres, et sans aucun doute pour le mieux, est Mal. Les fans des livres ont longtemps vilipendé Mal, et un certain nombre d’entre eux n’ont pas apprécié qu’Alina se retrouve avec lui et non avec le Darkling. Le fait que tant de lecteurs aient préféré qu’Alina finisse avec le méchant meurtrier ou avec personne plutôt qu’avec Mal en dit long. Mal passe une bonne partie de son temps dans les livres à être amer, rancunier et en colère contre Alina, non pas parce qu’elle a fait quelque chose de mal, mais parce qu’elle est en train de devenir quelqu’un de différent et il n’aime pas ça, il veut qu’elle soit l’ancienne fille non Grisha qu’il connaissait. Au lieu de lui parler, il lui inflige souvent un traitement silencieux ou part en colère pour se soûler et se battre, l’abandonnant au moment où elle a le plus besoin de lui. Leigh Bardugo a ouvertement déclaré à plusieurs reprises qu’il y a des choses qu’elle ferait différemment et des personnages qu’elle écrirait différemment si elle pouvait revenir en arrière et tout recommencer, Mal étant l’un d’entre eux.

Alina et Mal dans Shadow and Bone

En revanche, la série Netflix, dépouille Mal de sa masculinité toxique et fait de lui un personnage beaucoup plus ouvert, communicatif et ouvert que dans les livres. Bien qu’il aime Alina et qu’il soit farouchement protecteur envers elle, il n’y a plus cette jalousie agressive qu’il a dans les livres et qui donne l’impression qu’il considère Alina comme un bien à garder loin des autres hommes plutôt que comme la femme qu’il réalise enfin qu’il a toujours aimé. C’est une évolution notable du personnage.

Le Darkling a droit à une nouvelle histoire dans la série

Autre originalité de la série, l’histoire du général Kirigan, alias le Darkling, est racontée dans un flash-back. Dans les livres, il n’a pas vraiment d’histoire, juste des aperçus ici et là du garçon qu’il était avant de créer le Fold et le volcra et de devenir l’Hérétique noir. La série le rend beaucoup plus sympathique. Son désir de pouvoir et de vaincre ses ennemis est le même, mais la série lui donne une histoire de fond qui n’existe pas dans les livres. Dans la série, il voit les soldats du roi de l’époque assassiner devant lui la femme qu’il aime, nommée Luda, afin de le briser. Il s’échappe, mais dans son chagrin et sa rage, il se tourne désespérément vers le merzost alors que les forces du roi se rapprochent de lui et des Grisha qu’il tente de protéger. C’est à ce moment-là qu’il crée accidentellement le Fold et transforme les hommes du roi en premiers volcra. Bien que l’histoire de son enfance soit sympathique dans les livres, lorsqu’il est en âge de commander les forces du roi et de créer le Fold, il est bien plus loin sur la voie des ténèbres que dans la série.

le général Kirigan alias le Darkling dans Shadow and Bone

Dans la saison 1 de Shadow and Bone, la raison pour laquelle il crée le Fold est beaucoup plus sympathique et il n’est pas encore incroyablement cruel et assoiffé de pouvoir pour le plaisir du pouvoir. Dans les livres, les premières personnes à devenir volcra sont celles qui vivent dans la colonie qui est devenue le Fold, y compris les femmes et les enfants. La série ne rend pas cette situation plus sympathique, transformer des humains en volcra reste horrible, même s’il s’agit d’une répercussion involontaire, mais elle la rend légèrement moins horrible, car cela est arrivé aux hommes qui ont massacré les Grisha et qui ont encerclé les Darkling, plutôt qu’à des enfants innocents. Cela fait du Darkling un personnage plus complexe plutôt qu’un simple méchant moustachu.

Zoya est importante plus rapidement dans la série Netflix

Zoya Nazyalensky (Sujaya Dasgupta) est un autre personnage qui a été mis en avant plus tôt. Dans les livres, Zoya finit par quitter le Darkling et rejoindre le camp d’Alina, mais cela n’arrive pas avant le deuxième livre. De même, sa motivation pour quitter le Darkling, le fait que ses proches vivant à Novokribirsk ont été massacrés lorsque le Darkling a étendu le Fold pour engloutir la ville portuaire, est également la même dans la série, mais elle n’est pas dévoilée avant le deuxième livre et elle le révèle après coup. Zoya continue à être un personnage important jusqu’au troisième livre de la trilogie, et plus tard, l’un des deux personnages principaux de la duologie King of Scars.

Zoya dans shadow and bone

La série Netflix met plus tôt en lumière la défection de Zoya et son importance, ce qui lui permet de jouer un rôle important dans la deuxième saison, bien plus tôt que dans les livres du Grishaverse. Cela contribue également à faire de Zoya un personnage plus sympathique et plus profond que la méchante fille stéréotypée qu’elle est la plupart du temps dans les livres. Au cours des cinq livres, Zoya est passée du statut de rivale détestée d’Alina à celui d’héroïne de sa propre histoire et de personnage apprécié à part entière. Avec sagesse, la série Netflix semble mettre cette transformation en route beaucoup plus tôt.

Fedyor a carrément plus d’importance

Alors que Zoya est mise en place pour être plus importante plus tôt que dans les livres, Fedyor (Julian Kostov) est carrément rendu plus important. Il n’apparaît que rarement dans le premier livre de Shadow and Bone, si ce n’est qu’il est l’un des deux Fondeurs qui escortent Alina à Os Alta après qu’on ait découvert qu’elle est une invocatrice de lumière. Il réapparaît dans le second et a un rôle secondaire légèrement plus important, mais la série Netflix le garde dans les parages et lui donne un rôle plus important à partir du moment où Ivan et lui servent de gardes à Alina sur le chemin du Petit Palais. Dans les livres, il est toujours plus amical qu’Ivan, mais la série s’en inspire encore davantage, Fedyor affichant un caractère carrément jovial et semblant être l’un des rares Grisha à croire en Alina et en ce qu’elle peut faire dès le départ.

Fedyor (Julian Kostov) dans Shadow and Bone

De même, l’intrigue secondaire de sa mission pour retrouver Nina Zenik dans la saison 1 de Shadow and Bone sur ordre du général Kirigan est complètement nouvelle dans la série. La présence accrue de Fedyor dans la série et la confiance que lui accorde le Darkling l’élèvent par rapport aux livres. Cela permet également au personnage de Fedyor d’aider à humaniser les Grisha qui, dans les livres, sont généralement montrés comme étant soit très hostiles, voire carrément hostiles à Alina, soit obsédés par le statut et la hiérarchie.

Marie meurt à la fête

La fête est beaucoup plus dangereuse et pleine d’action dans la série Netflix que dans les livres. Comme dans les livres, la fête est la plus somptueuse de l’année et sert à Alina à faire son coming-out en tant qu’invocatrice de lumière. C’est aussi la nuit où Baghra (Zoë Wanamaker) l’informe de la tromperie et de la véritable nature du Darkling, et où Alina s’échappe du Little Palace. Mais la fête elle-même se déroule sans incident, ce qui est très différent de la série Shadow and Bone de Netflix, dans lequel les Crows s’infiltrent dans le palais en se déguisant. De même, il ajoute l’intrigue secondaire de Marie (Jasmine Blackborow) qui sert de leurre à Alina et est assassinée par Arken. Si Marie meurt également dans les livres, c’est d’une manière très différente et ce n’est pas avant le deuxième livre. Sa mort dans la série, bien que choquante et triste, n’aura pas nécessairement d’impact sur la série, car elle n’était pas un personnage particulièrement important dans les livres.

Marie meurt dans shadow and bone saison 1

Le lien d’Alina avec le cerf de Morozova et le Darkling est bien plus sinistre

La série Netflix a pris de nombreuses libertés avec le concept d’amplificateurs, à savoir le cerf de Morozova. Dans les livres, les bois sont comme une entrave autour de son cou. David Kostyk (Luke Pasqualino) est celui qui le lie à elle, comme il le fait dans les livres. Cependant, dans les livres, il fusionne simplement les extrémités des bois pour en faire un collier autour de son cou. Dans la série Netflix, la fixation et la connexion qui s’ensuit sont beaucoup plus horribles : l’amplificateur s’enfonce à moitié dans la chair et les os de la jeune femme, de sorte que les pointes des bois dépassent à peine de la surface de sa peau en formant des pics sanglants.

Le lien entre Alina et le Darkling dans Shadow and Bone

Dans l’adaptation Netflix de Shadow & Bone, le Darkling a également intégré un morceau du bois du cerf dans sa propre main afin de créer un lien entre lui et Alina. Dans les livres, il suffit qu’il ait tué le cerf et qu’il ait placé ses bois autour du collier d’Alina ; dans la série Netflix, leur connexion devient physique, les deux ayant des morceaux de bois incrustés dans leur main. Ainsi, la série change la façon dont elle rompt son lien avec lui, en enfonçant son couteau dans sa main pour arracher le morceau de bois de cerf de sa chair, coupant ainsi leur lien. Dans les livres, le lien est rompu lorsque le cerf lui apparaît dans une vision et qu’elle réalise que le véritable détenteur du pouvoir d’un amplificateur n’est pas celui qui le tue, mais celui que l’amplificateur choisit et à qui il confère son pouvoir.

Il est logique que la série change la nature de leur lien. Les livres fournissent une raison largement spirituelle et métaphysique à leur connexion, mais cela ne se traduit pas nécessairement bien à l’écran. Le collier littéralement enfoncé dans sa chair, puis le fait qu’elle l’absorbe entièrement et revendique son pouvoir, ainsi que le morceau de bois de cerf arraché de la main du Darkling sont autant de moments de narration visuelle qu’une adaptation directe des livres n’offrirait pas.

En résumé

Dans l’ensemble, les changements apportés par l’équipe derrière l’adaptation Netflix améliorent considérablement les personnages des livres qui étaient soit problématiques, soit bidimensionnels. Elle fait également entrer d’autres personnages importants dans l’histoire beaucoup plus tôt que dans les livres, faisant du monde de Shadow and Bone et de tous ses pays un monde beaucoup plus vaste, plus riche et plus complexe. Cependant, malgré toute l’histoire racontée par Shadow and Bone saison 1, il reste quatre personnages majeurs qui n’ont pas encore été introduits dans la série Netflix : Sturmhond, un corsaire fringant (qui peut ou non être déguisé), qui ne fait pas son apparition avant le deuxième livre de la trilogie, Le Dragon de glace (Siege and Storm) ; les jumeaux Shu Tamar Kir-Bataar et Tolya Yul-Bataar, de féroces combattants et des maîtres du cœur qui sont présentés avec Sturmhond et font partie de la garde d’Alina ; et Wylan Van Eck, le fils d’un marchand de Kerch qui finit par rejoindre la bande de Kaz Brekker dans Six of Crows et devient l’un des protagonistes de l’histoire avec le reste de la bande. Eric Heisserer et Leigh Bardugo ont tous deux annoncé qu’une saison 2 mettrait en scène les quatre personnages. Espérons que Netflix donnera bientôt le feu vert officiel à la saison 2 de Shadow and Bone.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.