in

The Underground Railroad : une série très profonde sur l’esclavage à voir sur Amazon Prime Video

Après la sortie de l’incroyable bande-annonce de la nouvelle série dramatique de Barry Jenkins (le célèbre réalisateur de Moonlight), on apprend que celle-ci sera disponible en intégralité aujourd’hui le 14 mai sur la plateforme de streaming Amazon Prime Video. Une odyssée épique sur l’esclavage qui est basée sur le roman à succès de Colson Whitehead (primé au Pulitzer et a également reçu un National Book Award) et qui sera composée de 10 épisodes pour cette première saison.

The Underground Railroad

L’intrigue et les personnages de la série

La série est sur le point d’entrer dans le club très sélectif des adaptations littéraires pleinement réussies. Ce qui veut dire que le scénario a été écrit afin de correspondre au plus proche possible au roman.

On suivra donc l’histoire de la jeune Cora en quête de liberté, qui fuit une plantation de la Géorgie  où elle est asservie. Une plantation où les esclaves vivent un cauchemar chaque jour, où les enfants sont arrachés à leur mère pour être vendus, où, à la moindre faute, les propriétaires et contremaîtres infligent les pires sévices, où les fugitifs capturés sont torturés ou même exécutés pour montrer l’exemple. C’est là que commence alors un jeu du chat et de la souris entre elle, un chasseur d’esclaves (Ridgeway) et les autres esclaves qui lui viendront en aide au cours de son périple vers la liberté. La jeune Cora devra donc s’armer de courage et d’une grande détermination pour faire face à ses ennemis et ne plus fuir.

The Underground Railroad sur Amazon Prime

Côté casting, l’incroyable Thuso Mbedu sera dans la peau de la jeune Cora qu’on verra encore dans d’autres projets en cours comme « The Woman King ». À ses côtés, on aura également, Chase W.Dillon (Homer), William Jackson Harper (Royal) qu’on a déjà vu dans le très bon « Jack Ryan », mais aussi « Love Life », Joel Edgerton (Ridgeway, le chasseur d’esclave) qui a également plusieurs autres projets en cours comme pour son rôle dans la série « Obi-Wan Kenobi », Will Poulter (Sam) et bien d’autres encore qu’on verra au fur et à mesure des épisodes.

Un vrai défi pour Barry Jenkins

L’adaptation du livre de Colson Whitehead a été un vrai défi pour le réalisateur. En effet, il s’attaque à un thème qui traite de l’esclavage, une douloureuse étape de l’histoire de tout un peuple et qui est toujours présente. Le réalisateur s’est même exprimé à ce sujet lors d’une interview :

« C’était incroyablement difficile, en partie parce que nous nous tenions dans des endroits où l’on avait le sentiment que… ces atrocités avaient eu lieu » et a rajouté : « Mais j’ai toujours voulu utiliser ma voix pour raconter l’histoire de mes ancêtres et mettre en lumière cette période que notre pays occulte trop souvent »

Le plus difficile a donc été de transformer cette douleur, cette colère, cette haine, toutes ces émotions et surtout le côté symbolique dans le livre en une série.
La production était bien consciente de tout cela, et c’est justement pour cette raison que Barry Jenkins a été choisi pour mener à bien ce projet d’envergure. D’après la production, ce réalisateur n’est pas un showrunner, mais un vrai auteur à l’européenne qui sait magnifier à la perfection les acteurs et mettre en avant le côté émotionnel. C’est justement le cas dans ses précédents longs-métrages comme Moonlight, oscar du meilleur film en 2017 et Si Beale Street pouvait parler en 2018. Mais The Underground Railroad n’est pas qu’une série axée sur les émotions, mais c’est également un enchantement visuel.

The Underground Railroad - Official Trailer | Prime Video

Donc si vous n’avez rien de prévu pour ce week-end, The Underground Railroad est une série à ne pas rater et disponible à partir du 14 mai sur Amazon Prime Video.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.