in

Ici tout commence : Qui est Nicolas Anselmo alias Eliott Prevost ?

Découvert dans la série à succès de , Nicolas Anselmo est le vrai coup de cœur des téléspectateurs. Jeune comédien de 23 ans, il a décroché le rôle de Eliott Prevost dans la série de sa propre initiative, sans agent ou autre pour le guider. Se présentant au casting avec peu d’expérience dans le métier, il avait la conviction que le personnage d’Eliott serait à son image.

Nicolas Anselmo dans le rôle de Eliott Prevost dans Ici tout commence

Son combat contre la transphobie…

Avec son physique androgyne, Nicolas Anselmo avait déjà interprété un rôle de jeune trans victime de harcèlement à l’école dans le spot publicitaire réalisé par Guilhem Machenaud « Je t’aime ma fille ». En novembre 2019 le film a obtenu le prix or dans la catégorie « Best Film Charity of The Year », lors des prestigieux SHOTS AWARDS à Londres.

Lui-même ayant subi quelques brimades quant à son physique, il se bat aujourd’hui pour défendre la cause de la communauté . Il défend l’idée qu’il y a en chacun de nous une part de féminité et de masculinité.

Son rôle d’Eliott

Nul doute que se mettre dans la peau du personnage d’Eliott dans Ici tout Commence, non-binaire et pansexuel, sert à merveille ses convictions et son combat. En effet, un personnage libre et libéré à la fois atypique et attachant lui correspond en tout point.

« Je savais que c’était moi qui devais interpréter ce rôle. »

D’ailleurs, le public a également adhéré au personnage puisqu’il est aujourd’hui l’un des plus populaires de la série.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par NICOLAS ANSELMO (@nicodanselmo)

Le rapprochement avec Greg…

Greg Delobel, incarné par Mikaël Mittelstadt, est le premier élève de l institut Auguste Armand, dans Ici tout commence, à se moquer d’Eliott et le critiquer ouvertement. Greg, charmeur et insolent, avec son coté harcelant, agressif et moqueur, va se poser de nombreuses questions sur sa sexualité. Il se retrouve totalement désarmé par son attirance inexpliquée envers Eliott. A force de jeu et de sous-entendus entre les deux, il découvre sa vraie nature.

Les mecs comme Greg existent vraiment : homophobes qui insultent tout le monde, alors qu’au fond d’eux ils aiment les garçons. C’est leur reflet, leur miroir, et ils n’assument pas ça. Ils pointent du doigt ce qu’ils n’aiment pas chez eux.

La scène intime entre Eliott et Greg…

La scène intime, ajoutée de préliminaires, était très attendue, car inévitable pour Eliott et Greg !
Attendue et redoutée car c’était la première fois que la série et TF1 diffusait une telle scène.
Les comédiens eux-mêmes s’interrogeaient, d’une sur la façon de tourner cette séquence et de deux sur le résultat positif ou non auprès des téléspectateurs. La scène intime fut un réel succès ! Autant de pudeur, de ressenti, d’émotions…et l’engouement des internautes à la fin de l’épisode montre que le pari est gagné. L’histoire d’amour entre deux jeunes de la gent masculine portée à l’écran était osée !

Eliott et Greg dans Ici tout commence sur TF1
#Greliott

La scène filmée est emplie d’une beauté de naturel, ne laissant percevoir aucune gène des comédiens qui ont appris à se connaître pour rendre cette séquence la plus réelle possible, pour notre plus grand plaisir !

J’aime beaucoup ce rapport à l’être humain, la peau. C’est très naturel pour moi. Ce n’est pas du tout quelque chose qui me fait sentir mal à l’aise, gêné. Alors, je ne me suis pas posé de questions dit Nicolas Anselmo.

Mikaël Mittelstadt quant à lui a déclaré :

Ce n’est pas quelque chose que j’ai l’habitude de faire avec un mec. Mais il était super bienveillant. On a parlé et ça a vraiment été formateur.

Un véritable succès, à la fois pour Nicolas Anselmo, Mikaël Mittelstadt, Ici tout commence et TF1 bien sûr !

Rappelons que Nicolas Anselmo, dans la vie comme dans la peau d’Eliott, affirme son combat et son soutien à la communauté LGBT. Il a participé également au court-métrage de Sarah Cheyenne Santoni (alias Élodie dans la série Ici tout commence) intitulé « J’ai parlé » qui vise à lutter contre le harcèlement scolaire. Bonne continuation Nicolas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.