6ix9ine poursuivi par une strip-teaseuse pour violence aggravée

 

Le danseur porte plainte contre le rappeur controversé après avoir subi une blessure à la tête assez grave lors d’une bagarre dans un club de strip-tease dont il faisait partie.

Il semble que partout où Tekashi 6ix9ine va, les problèmes emboîtent rapidement le pas. Le natif de Brooklyn est rentré chez lui l’année dernière en avril après avoir reçu une peine de deux ans de prison dans son affaire fédérale RICO très médiatisée, qui s’est soldée par le surnom de «vif d’or» par de nombreux membres de la communauté hip-hop. De toute évidence, un sujet douloureux pour l’artiste de 24 ans « Gooba », il semble que quelqu’un se référant à lui en tant que tel ait été la source d’une bagarre dans un club de strip-tease de Miami il y a une semaine. Le rappeur, né Daniel Hernandez, a fini par écraser une bouteille sur la tête d’une danseuse à l’intérieur du club après avoir été accidentellement prise entre deux feux.

Alexis Salaberrios attaque maintenant le rappeur en difficulté avec une plainte qu’elle a intentée vendredi 26 février pour l’incident sanglant survenu le 20 février à l’intérieur du Gold Rush Cabaret. Dans le procès, elle prétend que Daniel Hernandez a lancé un « objet mortel avec l’intention de commettre des blessures corporelles graves. » Son avocat David M. Tarlow a déclaré à TMZ que l’objet mortel en question était une bouteille de champagne, et il prétend que Tekashi a jeté l’objet sur quelqu’un qui l’a traité de rat. La bouteille a raté sa cible et Alexis prétend qu’elle a souffert du coup à la place.

Tarlow dit à la publication que ses blessures ont nécessité un voyage aux urgences où elle a dû recevoir de nombreuses agrafes pour refermer une jolie blessure à la tête. Dans des documents juridiques obtenus par TMZ, Alexis vise également ses armes au club de la ruée vers l’or pour leur manque de sécurité autour de Hernandez étant donné qu’il est connu pour avoir une «propension à la violence». Après avoir été blessée, elle affirme que les membres du personnel du club ont fait sortir le rappeur et l’ont immédiatement obligée à ne pas appeler la police au sujet de l’incident.

Elle poursuit le club pour négligence grave et Tekashi pour voies de fait graves, mais son avocat affirme qu’il n’a été impliqué dans rien de tel. « Il y a des caméras vidéo dans l’establishment. C’est une tentative de le secouer. S’il est bien servi, nous allons immédiatement le faire renvoyer », a déclaré Lance Lazzaro à TMZ.

Nous vous tiendrons au courant des développements ultérieurs de l’affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.