Attention : Vos APL seront suspendues si vous ne respectez pas ces nouvelles règles établies en 2024 !

Explorez les évolutions récentes des aides au logement, en particulier les ajustements majeurs apportés à l'Aide Personnalisée au Logement (APL) cette année, ainsi que les critères indispensables à connaître.

       
Voir Cacher le sommaire

L’Aide Personnalisée au Logement (APL) de la CAF est un pilier parmi les trois principales aides au logement. Les deux autres, l’Allocation de Logement Familial (ALF) depuis 1948 et l’Allocation de Logement Social (ALS) depuis 1971, soutiennent les familles à revenus modestes dans leurs dépenses de logement.

L’APL, quant à elle, s’adresse à une gamme plus étendue de bénéficiaires, principalement les individus seuls et les couples avec enfants à charge. L’objectif de ces allocations est de fournir une aide financière essentielle aux ménages pour mieux gérer les coûts liés à leur habitation principale.

Nouvelles conditions d’éligibilité à l’APL en 2024

Pour bénéficier de l’APL en 2024, il faut résider habituellement en France et être locataire ou colocataire. Les acquéreurs de première maison sont exclus. Un critère clé est que le revenu annuel ou la possession immobilière ne doit pas dépasser 30 000 euros. La réforme de l’APL, effective depuis le 1ᵉʳ janvier 2021, a apporté des changements significatifs dans les conditions d’attribution de cette aide.

Nouveautés de l’APL en 2024

Pour le calcul de l’APL, les revenus du demandeur, de son conjoint, et des autres occupants du logement sont considérés. Il est impératif de déclarer les revenus professionnels et les revenus immobiliers. Les plafonds de revenus pour 2024, selon le décret du 15 décembre 2023, sont fixés à 5 186 euros pour une personne seule sans charge, 7 430 euros pour un couple sans charge, et 8 862 euros pour une personne seule ou un couple avec une personne à charge.

La réforme récente de l’APL a modifié les conditions d’éligibilité et les méthodes de calcul des allocations. Il est donc primordial de se renseigner sur les plafonds de revenus pour maintenir son éligibilité à l’APL. Les aides au logement de la CAF, en particulier l’APL, jouent un rôle crucial dans l’aide financière aux ménages à faibles revenus. La connaissance des critères d’éligibilité et des plafonds de ressources est essentielle pour tirer pleinement parti de ces allocations.

       

Urban Fusions est un média indépendant, il a besoin de VOUS pour se faire connaître ! Aidez-nous en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Réagissez à cet article